rcweb
Le blog pour
devenir rédacteur web

Le métier

Qualifications

Se former

Le statut

Les tarifs

Se vendre
Je t’explique

comment devenir rédacteur web

Devenir rédacteur web

Tu veux devenir rédacteur web ?

Super !

Mais attention : le métier de la rédaction web, ce n’est pas juste acheter un Mac et travailler sur une plage à l’autre bout du monde.

Tu vas devoir bosser.

Bosser sur toi-même, et bosser sur tes compétences.

Parce que oui, ça demande des compétences. Il ne suffit pas de savoir écrire pour devenir rédacteur web.

Tu dois apprendre les techniques de rédaction, le référencement naturel et le contenu SEO.

Tu dois connaitre le métier sur le bout des doigts, trouver un statut d’entreprise, savoir fixer ton tarif et surtout, dénicher des clients.

Mais tu sais quoi ?

Je suis là pour t’aider. Mais je suis qui, pour t’aider ?

Je suis Alexandre Montenon, et je suis rédacteur SEO, content manager et formateur en rédaction web à l’ISCOM Lyon.

Et ça fait 10 ans tout pile que je fais ce boulot.

Donc oui, j’ai de l’expérience à revendre. Mais à toi, je te l’offre !

À la fin de ta lecture, tu en connaitras un rayon sur ce qu’il faut savoir pour devenir rédacteur freelance ou pour intégrer un emploi.

 

PS : c’est moi en photo au-dessus. J’ai passé 6 mois en Thaïlande en nomade digital 😉

Deviens rédacteur web !

Télécharge le programme de ma formation pour devenir rédacteur web.
Je suis Alexandre Montenon.

Je suis Alexandre Montenon.

Spécialiste en stratégie de contenu et formateur en rédaction web à l'ISCOM Lyon 7.

Découvre ma checklist des choses à savoir
pour devenir rédacteur web.
Tout mes conseils et astuces dans un guide gratuit !

Pour bien commencer.

Mes conseils pour devenir
rédacteur web

Dans la vie professionnelle, tu as deux choix :

  • Devenir salarié et toucher un salaire constant tous les mois
  • Devenir ton propre patron et découvrir ce que c’est d’être libre

Pour ma part, j’ai testé les deux. Après un parcours commercial à vendre des fenêtres en porte-à-porte, un passage par de grandes marques renommées (Nestlé Waters, Pains Jacquet, Unilever), et quelques diplômes dans la poche, j’ai décidé de dire STOP.

Tout a commencé par mon colocataire, qui m’a laissé ma chance en 2010. Je rédigeais donc des fiches produits pour son site e-commerce de fers à lisser. J’ai ensuite volé de mes propres ailes pour être 100% autonome 6 mois plus tard, en vivant pleinement de mes revenus de freelance.

Aujourd’hui, je propose mes services en stratégie de contenu auprès de PME comme de grands compte mais surtout, je suis devenu formateur en rédaction web à l’ISCOM Lyon.

Crois-moi, je connais mon taf par cœur et je sais comment l’enseigner. Je suis également capable de te guider pour trouver des clients et réussir sur Internet. Alors, tu veux savoir comment devenir rédacteur web ?

01

Connaître le métier de rédacteur web

De toute évidence, tu ne vas pas lâcher ton confortable CDI du jour au lendemain, sans savoir dans quoi tu te lances. Donc la première étape de cette aventure, c’est de te renseigner !

  • Que fait un rédacteur web ?

Il rédige des contenus pour les sites internet, et les optimise pour améliorer leur positionnement par les moteurs de recherche.

  • Qu’est-ce qu’il rédige ?

Absolument tout ! Des fiches produits, des articles de blog, les contenus rédactionnels des sites… Les rédacteurs techniques sont de véritables caméléons, qui peuvent aussi se spécialiser dans un domaine précis.

  • Quand est-ce qu’il rédige ?

C’est là toute la beauté de la chose : souvent, les rédacteurs spécialisés sont freelances. Et dans freelance, il y a free ! Les rédacteurs professionnels sont totalement libres de gérer leurs horaires, et leur quantité de travail. Carpe diem !

  • Pourquoi le métier de rédacteur web est important ?

Aujourd’hui, un commerçant qui vend des super produits mais n’a pas de site internet ne fait pas parler de lui. Il faut être présent sur le net, et sur le devant de la scène ! L’objectif du rédacteur web, c’est de bien référencer les sites de ses clients, pour que les moteurs de recherche améliorent le positionnement du site.

02

Les qualifications requises

Une fois que tu as à peu près cerné ce qu’implique la magnifique profession de concepteur-rédacteur freelance, il faut savoir ce qu’est un BON rédacteur web.

Énormément de personnes te diront “pff, rédacteur web, c’est facile. Tout le monde peut rédiger”. Alors oui, mais en fait non.

J’ai fait quelques recherches sur notre cher Google, et en regardant de plus près le travail de certains rédacteurs web, je t’assure que tout le monde peut écrire. Mais pas forcément bien.

Pour être un bon rédacteur web, il faut être organisé. Il faut savoir structurer tes textes. Hiérarchiser les missions par ordre de priorité. Mettre à profit ta culture générale. Et parfois, passer par une mise à niveau de type Projet Voltaire ! L’orthographe et la grammaire, ça peut être rédhibitoire.

Quand un rédacteur n’est pas inspiré ou n’aime pas écrire, ça se sent tout de suite. Ce n’est pas fluide, tu te perds dans la lecture, tu relis la même phrase plusieurs fois. En bref : tu t’ennuies tellement que même ton attention a envie de se barrer.

Pour être un bon rédacteur indépendant, il faut donc une certaine fibre littéraire, qui est innée ou qui s’acquiert. C’est à la portée de tout le monde, sauf de ceux qui pensent que tout le monde peut écrire sans bosser. Eh oui, la rédaction web, ça demande du travail aussi !

03

Se former

Si tu as encore des doutes sur le fait que la rédaction SEO n’est pas accessible sans efforts, laisse-moi te poser quelques questions. Tu sais comment faire l’audit de contenu SEO d’un site internet ? Quelle est ta méthode pour cibler les bons mots clés principaux ? Tu as pensé à optimiser ta balise title et tes zones chaudes ?

La conception-rédaction d’articles web, c’est pas seulement avoir une jolie plume. C’est aussi des connaissances théoriques. Il faut donc passer par la case formation pour devenir un rédacteur web digne de ce nom.

Pour te former, tu as l’embarras du choix. Si les bancs de la fac te manquent, tu peux toujours te lancer dans des études de marketing digital et stratégie éditoriale. Au contraire, si les études c’est pas ton fort, pas de panique ! Tu peux largement trouver ton bonheur en suivant des cours de rédaction de textes ou une formation en rédaction web sur internet. Il te faut juste de la motivation, et une certaine rigueur de travail.

Le petit conseil rien que pour toi

Alors les formations à la rédaction professionnelle sur le web, c’est tout un monde. À partir du moment où c’est écrit “Devenez rédacteur professionnel en 2 semaines !” ou “Je vous apprends à devenir blogueur professionnel et à ne plus jamais travailler”, FUIS. Vite, et loin.

Malheureusement, beaucoup de formations sont des attrapes-nigauds vides de substances, qui ont juste pour objectif de te faire cracher tes économies. Renseigne-toi pour être sûr(e) de ne pas te jeter dans la gueule du loup !

04

Trouver le statut

Alors ça, on y pense pas assez, et on en parle encore moins ! Si tu choisis de devenir freelance (bienvenue dans le monde des gens qui travaillent depuis le confort de leur lit), tu vas devoir bouffer du légal, et de l’administratif.

Pour pouvoir rédiger des contenus web dans la légalité la plus totale, en tant qu’indépendant tu es obligé de sélectionner un statut légal. SARL, SAS, auto-entrepreneur… Le choix ne regarde que toi !

Chaque statut a ses avantages et ses inconvénients, donc il s’agit “simplement” de trouver chaussure à ton pied.

Et une fois que tu sais quel statut te va comme un gant, surprise ! Il faut entamer les démarches administratives. Après, en toute honnêteté ce n’est pas non plus surhumain, et ça ne te pompe pas toute ton envie de vivre. C’est juste une étape un peu moins fun que les autres.

Mais comme quand tu dois payer tes impôts, c’est un mauvais moment à passer. Et une fois que c’est fait, t’es tranquille !

05

Trouver la bonne tarification

Là c’est tout de suite beaucoup plus rigolo ! (Pour toi, et aussi pour ta banque). Fini, les contrats de travail avec un taux horaire fixe sur lequel tu n’as rien à dire. Fini, le cirage de pompes pour espérer être augmenté(e) de 5€ par mois. Tout ça, c’est derrière toi !

Quand tu es rédacteur web freelance, tu fixes toi-même tes tarifs. Une telle liberté, c’est grisant, tu ne trouves pas ?

Mais un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Tu dois donc choisir ce qui te convient le mieux : un tarif au mot ? À la centaine de mots ? À la mission ?

Tu vas découvrir toute la beauté du monde des factures et de la comptabilité. Je te jure, c’est plus appétissant que ça en a l’air !

Le petit conseil rien que pour toi

Au début de mon aventure dans la rédaction web, mon premier réflexe a été de brader mes prix pour attirer plus de clients. Grosse erreur !

Trop baisser tes prix ne vaut pas la peine. Sur le long terme, tu risques de te démotiver, de bâcler le travail et donc de perdre des clients. Sois conscient de ta valeur : la modestie n’a pas sa place quand il s’agit de facturation.

06

Trouver des clients

Et enfin, les personnes grâce auxquelles tout est possible, qui te permettront de travailler depuis chez toi ou l’étranger, quand tu veux et autant que tu veux… J’ai nommé : LES CLIENTS !

Déjà, je ne sais pas si tu as travaillé dans la vente ou en restauration, mais le côté “le client est roi”, tu peux oublier. Oui, ton client t’engage. Mais vous êtes sur un pied d’égalité.

Autrement dit, tu n’as pas à te plier en 4 000 pour le satisfaire, ni à lui faire des courbettes. Vous êtes au même niveau, puisqu’il a besoin de toi tout autant que tu as besoin de lui. Et ça, ça fait du bien !

Dans tous les cas, pour avoir des clients 2 options s’offrent à toi :

  • Aller les chercher : tu prospectes directement, tu vérifies leur site internet, tu les appelles, tu t’inities à l’emailing… Ce qu’on appelle l’outbound marketing.
  • Les faire venir à toi : tu références ton site internet de manière impeccable, tu récupères leurs contacts pour leur envoyer un livre blanc… L’inbound marketing, qui consiste à donner envie aux clients de te contacter.

Personnellement, je suis un grand partisan de l’inbound marketing. Pour des raisons pragmatiques et organisationnelles, et aussi parce que j’ai la flemme. Mais chacun sa méthode, et chacun sa vision des choses !

Envoie-moi un mail ou donne-moi un coup de fil !

Tu as la flemme de tout lire ?

Je te fais un petit résumé !

Tu as beau travailler sur ton ordinateur, ça ne fait pas de toi une machine. Pour attirer plus de clients, et surtout pour passer des meilleurs moments quand tu rédiges, je te conseille (très très très fortement) de créer une identité rédactionnelle, une ligne éditoriale qui te ressemble.

Par exemple moi, j’aime bien écrire comme si on discutait autour d’un café. Si un client me demande de rédiger un document sérieux et formel, je le ferai. Mais je ne prendrai pas mon pied. Alors que quand je rédige des articles comme celui que tu es en train de lire, je m’amuse autant que le jour où j’ai découvert les Pogs (si tu ne saisis pas cette référence, merci de ne pas faire de remarques sur mon âge) !

Devenir rédacteur web SEO, c’est à la portée de tout le monde. Mais ça ne veut pas pour autant dire que ça tombe tout cuit, sur un plateau d’argent ! Pour être un bon rédacteur web, il faut travailler et s’impliquer. Et en plus de payer (littéralement), ça vaut le coup. Alors, ça te tente ?

Agence de rédaction web
4 Quai Jean Moulin
69001 LYON
06 59 54 68 89

Votre contact :

Alexandre MONTENON

Les rédactrices :

Anaïs SOLER

Lauriane IZORCHE

Agathe THOMAS