rcweb
Le blog pour
devenir rédacteur web

Qualifications

Se former

Le métier

Se vendre

Le statut

Je t’explique

comment et combien facturer en tant que rédacteur web

Tarif rédacteur web

Quand je me suis lancé (et ça remonte à 10 ans), je me suis posé la question du prix. Combien devais-je faire payer à mes clients ? Sur quelle base ? Et si j’étais trop cher ?

Sache-le : pour certains, tu seras toujours trop cher.

Mais ce ne sont pas ces clients-là qui nous intéressent. Avec l’expérience, tu constateras toi-même qu’un client qui négocie les tarifs, c’est un client qui sera ultra exigeant. C’est paradoxal, mais c’est surtout tellement vrai.

Bref.

À l’époque, je me souviens que j’envoyais des fausses demandes de devis pour connaitre le prix de mes concurrents. Je ne voulais pas proposer un prix trop en-dessous du marché, ni trop au-dessus.

Finalement, je me suis calé sur 10 centimes le mot. Parce que beaucoup de rédacteurs web pratiquaient le 5 centimes le mot, et d’autres le 20 centimes.

Étant débutant mais pas inexpérimenté, j’ai coupé la poire en deux.

Du coup, je t’explique ici comment et combien facturer. À la fin de ta lecture, tu sauras enfin fixer le bon prix pour devenir rédacteur web !

Deviens rédacteur web !

Télécharge le programme de ma formation pour devenir rédacteur web.
Je suis Alexandre Montenon.

Je suis Alexandre Montenon.

Spécialiste en stratégie de contenu et formateur en rédaction web à l'ISCOM Lyon 7.

Découvre ma checklist des choses à savoir
pour devenir rédacteur web.
Tout mes conseils et astuces dans un guide gratuit !

La question à 1000 euros.

Comment trouver la bonne tarification ?

En tant que bon rédacteur web freelance, c’est à toi de fixer tes tarifs. Mais quand tu débutes, donner une valeur pécuniaire à ton travail est toujours relativement compliqué.

C’est là que j’interviens ! Je vais faire tout mon possible pour te donner les indicateurs te permettant de fixer toi-même tes tarifications. Pour ce faire, il faut d’abord s’interroger sur la définition du “bon prix” à donner. La question qui se pose par la suite concerne la méthode de tarification : à l’heure ou au mot ? Et d’un point de vue plus pratique, est-ce que tu peux effectuer toi-même tes facturations, ou l’utilisation d’un logiciel de comptabilité est-elle préférable ?

01

Comment trouver “le bon prix” ?

Plusieurs facteurs entrent en compte quand il s’agit de déterminer le bon prix. En effet, en tant que web rédacteur (ou rédactrice web) c’est à toi de l’imposer. Il faut donc que tu gardes plusieurs choses à l’esprit, pour être sûr de ne pas surestimer ou sous-estimer le coût de ton travail.

Le prix ne sera pas le même selon le contenu professionnel de la prestation demandée : fiches produits, blogging, netlinking, établissement d’une stratégie de contenu (aussi appelée content marketing, webmarketing ou marketing de contenu), structurer le maillage interne ou les liens internes…

Les éléments à prendre en compte

Ton expérience dans la rédaction web est également à prendre en compte : depuis combien d’années pratiques-tu la rédaction SEO ? As-tu déjà été content manager, référenceur, développeur, community manager, concepteur rédacteur ? Si c’est le cas, tu as le droit de gonfler un peu les prix : cela te donne une certaine légitimité dans le métier.

Ton tarif doit aussi dépendre de ton statut et de l’importance des charges que tu vas devoir payer. En tant qu’auto entrepreneur, tu ne paieras pas les mêmes charges qu’une société.

Sache que tes honoraires varient en fonction des clients et de leur demande. Tout dépend du style rédactionnel, de la structure, de l’objectif de ce que tu rédiges…

Est-ce une simple production de contenus de qualité ? Écris-tu pour un meilleur référencement naturel ? La création d’une stratégie éditoriale, d’une ligne éditoriale ?

Il n’y a pas que la tarification qui varie selon les clients ! Tu peux également changer la méthode de facturation. Au mot, ou à l’heure ?

02

La facturation au mot : qu’est-ce que c’est ?

Comme indiqué dans le nom, la facturation au mot consiste à apposer un certain prix par mot. En règle générale, si tu vas sur une plateforme sur laquelle travaillent des rédacteurs low cost (Textbroker, Textmaster) le prix au mot démarre à 0,01€. Mais ce ne sont clairement pas des textes éditoriaux pertinents, ils ne sont pas optimisés et n’ont souvent aucun sens.

En moyenne, les rédacteurs web SEO facturent 25€ pour un texte d’environ 500 mots. Mais il t’appartient de définir le prix au mot en fonction de différents facteurs.

Le fait de facturer au mot implique que ta facture finale ne prenne en compte que le nombre de mots que tu as écrits, ou dont vous aviez convenu avec ton client.

Il faut donc que tu gardes à l’esprit qu’elle ne prend pas en compte le temps de travail !

Un exemple de facturation au mot

Imaginons que ta mission consiste à réaliser un texte de 500 mots, mais que le contenu rédactionnel ne soit pas précis. Ou que le client te demande d’établir le contenu éditorial du site (ce qui peut s’avérer long).

Tu vas avoir devoir faire un travail de recherche en amont, ainsi qu’un travail d’optimisation SEO sémantique en aval. Tu vas donc peut-être être impliqué dans la rédaction du contenu de ces articles pendant 3 heures, et tu ne seras payé que 25€.

Je te conseille donc de ne choisir la facturation au mot que si les intentions du client et les circonstances rédactionnelles sont précises, et si le texte est suffisamment long.

03

La facturation à l’heure : à quoi elle correspond ?

C’est souvent ce qu’on trouve dans les agences de communication digitale et services de rédaction. C’est un peu comme un salaire journalier ! D’ailleurs le Tarif Journalier Moyen qui a été calculé est de 246€ par jour. Plutôt pas mal vu comme ça, mais les rédacteurs professionnels travaillant pour une agence de communication ne sont pas rémunérés ainsi tous les jours.

L’avantage non négligeable de la facturation à l’heure est qu’elle prend tout en compte ! Ton temps de recherche, ton temps de rédaction d’articles, de relecture et de réécriture. Donc si les informations données par le client peuvent permettre la rédaction de contenu web précis, tant mieux ! Si ce n’est pas le cas, tu vas quand même pouvoir faire tes recherches sans te soucier de travailler à perte.

Pourquoi choisir la facturation à l’heure ?

Idéale pour la création de contenu de qualité concis avec un travail de recherche en amont, la facturation à l’heure reste quand même plus rare. Les rédacteurs freelances ont tendance à lui préférer la facturation au mot, qui est bien plus tangible.

Il existe en outre le risque de dépasser le temps qui t’est imparti. Mettons que vous établissiez que le temps nécessaire pour rédiger le contenu des textes demandés est de 3heures.

Mais en réalité, avec la recherche du mot-clé principal et de sa longue traîne, le fait de travailler sur le contenu lexical, les techniques de rédaction requises, la nécessité de rédiger du contenu unique et de produire du contenu orienté… Tu en as pour plus de 5 heures !

Eh bien tu risques d’avoir travaillé 2 heures gratuitement.

Dans tous les cas, il faut que tu avises selon la situation. Il t’est également possible d’adapter ton travail à la tarification. Le salaire fixé reflète le contenu des prestations et de l’expertise rédactionnelle que tu donnes !

04

Les outils de facturation : nécessaires ou inutiles ?

Choisir sa méthode de facturation, c’est bien beau. Mais comment on facture, exactement ? Si tu n’as jamais exercé en tant que freelance avant, l’idée de facturer peut t’angoisser un peu. Mais pas de panique ! Ce n’est pas si compliqué que ça.

Tout d’abord, lorsque tu auras choisi ton statut légal, il faudra que tu te renseignes sur les charges que tu dois payer, et quand tu dois les payer. Ensuite, pour apprendre à facturer correctement, n’hésite pas à contacter un autre rédacteur freelance. Il pourra t’expliquer le processus, et te guidera afin que tu n’oublies rien.

Tu peux ainsi faire des factures isolées à tes clients, en détaillant le contenu du service que tu as fourni (service de rédaction d’une charte éditoriale, de pages web, de backlinks…) , ainsi que sa tarification exacte.

Tout ça en mentionnant le numéro SIRET de ton auto entreprise, ou bien ton nom et le siège social de ta société. En ajoutant les informations de ton client, la date et la signature, tout est bon !

Les logiciels de facturation

Sinon, il existe de nombreux logiciels de compta et de facturation qui te permettent d’y voir bien plus clair.

Personnellement, j’utilise Tiime. Il s’agit d’un logiciel de comptabilité qui te donne un point de vue général et épuré sur tout ce que tu y tapes. Tes factures sont générées automatiquement, et il peut aussi te servir d’archive pour tes clients et ce que tu leur a facturé.

L’avantage de Tiime est qu’il peut aussi te mettre en relation avec toute sa base de données de comptables. Donc si tu as besoin d’un comptable mais que tu ne sais pas où en trouver, Tiime peut t’aider. Extrêmement pratique en cas d’urgence !

Envoie-moi un mail ou donne-moi un coup de fil !

Tu as la flemme de tout lire ?

Je te fais un petit résumé !

Si tu n’as pas la motivation de lire tout cet article consacré à la rédaction web et sa tarification, et que tu cherches désespérément un résumé : le voilà !

En ce qui concerne la tarification de tes services, la politique rédactionnelle implique que tu détermines le bon prix lié au contenu des services proposés. En prenant en compte toutes les circonstances rédactionnelles et la qualité qui t’est demandée.

Tu pourras alors choisir de facturer au mot ou à l’heure, selon tes préférences et la situation.

Et si tu as peur de te perdre dans tes propres factures, tu peux utiliser différents logiciels de comptabilité, comme Tiime par exemple ! Il en existe énormément, et la plupart sont gratuits et très bien faits.

Tout est prévu pour que tu réussisses. Alors, qu’attends-tu ? 😉

Maintenant que tu en connais un peu plus sur la tarification en tant que rédacteur web, tu peux aussi te rendre ici :

Les qualifications nécessaires

Apprendre la rédaction web

Que fait exactement un rédacteur web ?

Quel statut pour un rédacteur web ?

Comment trouver des clients ?

Agence de rédaction web
4 Quai Jean Moulin
69001 LYON
06 59 54 68 89

Votre contact :

Alexandre MONTENON

Les rédactrices :

Anaïs SOLER

Lauriane IZORCHE

Agathe THOMAS