rcweb
Le blog pour
devenir rédacteur web

Qualifications

Se former

Le métier

Les tarifs

Le statut

Je t’explique

comment trouver des clients en tant que freelance

Comment trouver des clients

J’ai eu la chance de commencer mon activité de rédacteur web avec un contrat régulier.

Mon coloc et ami avait un site e-commerce de fers à lisser, et m’avait embauché comme sous-traitant 3 heures par jour, à 20 balles de l’heure.

60 euros pour 3 heures de travail, j’étais trop happy pour un début (je te rassure, ce n’est plus du tout mon tarif actuel).

Puis un jour (au bout d’un an et demi), la mission s’est arrêtée. Horreur et damnation, je me retrouvais sans client.

Plus un seul sou. Plus rien.

Mais c’est quand tu te retrouves au pied du mur que tu sais te relever. J’ai donc creusé toutes les pistes de réflexion possibles pour trouver des clients.

Et j’en ai trouvé. Pas des tonnes, mais suffisamment pour vivre convenablement.

Maintenant, ma clientèle se renouvelle toute seule, notamment grâce aux différentes stratégies d’acquisition client que j’ai mises en place.

Je t’explique ici comment trouver des clients en tant que freelance.

À la fin de ta lecture, tu connaitras plein de choses pour savoir comment prospecter et démarcher des clients pour devenir rédacteur web !

Deviens rédacteur web !

Télécharge le programme de ma formation pour devenir rédacteur web.
Je suis Alexandre Montenon.

Je suis Alexandre Montenon.

Spécialiste en stratégie de contenu et formateur en rédaction web à l'ISCOM Lyon 7.

Découvre ma checklist des choses à savoir
pour devenir rédacteur web.
Tout mes conseils et astuces dans un guide gratuit !

La question à 1000 euros.

Comment trouver des clients en tant que rédacteur web ?

Quand il s’agit de devenir rédacteur web auto entrepreneur, ce qui a tendance à être le plus inquiétant, c’est le fait de ne pas trouver de clients. Parce que, qui dit pas de clients, dit pas de rémunération.

Mais si ça peut te rassurer, il existe 1001 manières de trouver des clients quand tu deviens web rédacteur !

Que ce soit la prospection indirecte, les plateformes (de rédaction ou de freelances), la spécialisation dans un marché de niche, le netlinking, les réseaux sociaux, les agences de communication, la prospection directe, les pépinières d’entreprise… Les techniques pour développer son réseau professionnel sont infinies !

Alors ne te laisse pas décourager, et découvrons tout ça ensemble !

01

L’inbound marketing

Aujourd’hui très en vogue, la prospection indirecte rapporte énormément de clients. Il s’agit tout simplement de l’ensemble de techniques te permettant de faire venir les clients à toi, au lieu d’aller les chercher.

Par exemple, grâce à mon blog Monsieur est Freelance, de nouveaux clients me contactent de jour en jour. Que ce soit pour une demande d’information, de rédaction SEO, de devis… Je n’ai jamais eu à aller chercher mes clients !

Avoir un blog à ton nom te permet d’affirmer ton identité visuelle et rédactionnelle. L’idée est de rédiger des articles dans ton style, selon ta propre ligne éditoriale. Ainsi, tu vas rédiger des contenus optimisés, et donner naissance à un blog qui te ressemble. L’avantage, c’est que les clients qui te contactent connaissent ton style rédactionnel, et savent à qui ils s’adressent ! Ainsi, aucun risque de décevoir 😉

Ton blog, c’est la vitrine de tes compétences

Si tu te lances dans le blogging en créant un blog, n’oublie pas que tu es rédacteur freelance ! Il faut donc que ton blog soit au top en ce qui concerne son optimisation SEO et sémantique. Fais en sorte que son référencement naturel soit béton !

Il faut que tu ressortes au maximum sur tes mots-clés à longue traîne. Mais aussi que ton maillage interne et tes liens internes soient irréprochables, et ta meta description optimisée. Sans oublier qu’il faut travailler sur le contenu de ton champ lexical et de ta charte éditoriale. Le tout en évitant le duplicate content, et sans entacher la lisibilité de tes contenus de qualité !

En effet, les clients à la recherche de rédacteurs web ont tendance à sélectionner parmi les premiers résultats des moteurs de recherche. Assure-toi donc d’être dans le top du classement, et tu n’auras jamais à prospecter !

Alors certes, l’inbound marketing demande un certain travail de communication digitale en amont, mais au vu des résultats, ça vaut clairement le coup.

02

Les plateformes de rédaction web (si vraiment, t’as pas le choix)

Ici commence un grand débat ! Pour ou contre les plateformes de rédaction web ?

Pour te faire ton propre avis sur l’affaire, voici quelques info objectives. Les plateformes de rédaction web (textmaster, textbroker…) regroupent de nombreux rédacteurs web.

Les entreprises ou particuliers qui ont alors besoin d’un rédacteur web les contactent de manière ponctuelle, pour la création de fiches produits, ou pour la rédaction de contenu éditorial du site web, par exemple.

L’avantage non négligeable de ces plateformes est la mise en relation. Tu peux espérer que les clients feront leur petite recherche pour te retrouver et passer par toi en direct, mais ça n’arrive jamais. Déjà parce que les plateformes ne divulguent aucune info. Normal, elles veulent que les clients continuent à dépendre d’elles, sans pouvoir passer directement par le rédacteur.

En règle générale, les plateformes de rédaction n’exigent pas de niveau de formation minimum : tu peux donc t’improviser rédacteur web sans aucun problème. Sans oublier que les retours des clients te permettent d’améliorer la rédaction des articles. Un peu comme une formation constante !

Le problème des plateformes de rédaction web

Bien souvent les plateformes de rédaction web contiennent beaucoup trop d’offres et pas assez de demandes. S’instaure alors une concurrence tarifaire entre rédacteurs, qui les poussent à baisser les prix de manière drastique. Une véritable vente au rabais d’articles au contenu unique.

Car si certains rédacteurs sont réellement des freelances professionnels, ce n’est pas le cas de tous. Un peu tout le monde peut s’inscrire sur ces plateformes, et s’auto-proclamer rédacteur web SEO. Les clients se retrouvent donc parfois avec un article de blog sans contenu de grande qualité, et absolument pas optimisé. Dommage !

03

Les plateformes de freelances

Les plateformes de freelances mettent en lien de nombreux auto-entrepreneurs. Certaines sont réservées aux rédacteurs web, mais d’autres regroupent des freelances de toutes natures : graphiste, concepteur rédacteur, référenceur, community manager

Là encore, tu pourras te forger ta propre opinion. Personnellement, je pense que tout dépend de la plateforme en question. Certaines sont de bonne qualité, d’autres sont une véritable exploitation.

L’avantage des plateformes de freelances qui sont bien faites est qu’elles permettent une excellente mise en relation. Elles regroupent des auto entrepreneurs professionnels qui rédigent des paragraphes pertinents au contenu SEO intéressant. Idéal pour créer ton propre réseau !

Comment t’inscrire ?

L’inscription est en général relativement simple : il y a peu d’exigences. Les bonnes plateformes sont bien travaillées et sont totalement sécurisées : la plupart des profils sont vérifiés. Tu peux ainsi leur confier tes données, et recevoir des paiements sans aucun soucis.

Les inconvénients majeurs sont l’absence de contact réel avec les clients, qui peuvent te sélectionner puis ne plus jamais te contacter. Il y a en outre une certaine concurrence tarifaire qui s’instaure entre freelances, ce qui mène souvent au bradage des prix de manière déraisonnable. Et selon les plateformes, il peut arriver que la commission prélevée soit bien trop importante pour que ton travail soit rentable.

Après, tout est une question de plateforme, chacune est unique !

04

La spécialisation dans un marché de niche

Excellente stratégie digitale : la spécialisation dans un marché de niche !

Un marché de niche est un domaine d’activité dans lequel il y a peu de demande, et donc peu d’offre. L’idée est donc de devenir un rédacteur web spécialisé dans un secteur particulier (immobilier, juridique…), et de générer du contenu professionnel.

En toute logique, tu obtiendras peu de trafic, mais uniquement du trafic qualifié ! Pratique, n’est-ce pas ?

Avant de te lancer dans un marché de niche, il faut quand même t’assurer de sa valeur économique. L’idée est donc d’identifier le bon marché, qui t’assure suffisamment de trafic pour pouvoir en vivre. Cela demande un travail en amont, mais si tu sélectionnes bien ton marché de niche, tu es sûr de trouver des clients réguliers !

05

Créer des articles invités

Le netlinking, une technique de référencement naturel redoutable ! Rien de tel pour trouver des clients, que de donner de la visibilité à ton blog ou site internet. Et pour ce faire, les backlinks sont la clé de la réussite.

Quand tu crées des articles invités, tout le monde y est gagnant ! Tout simplement, tu vas rédiger un article sur le blog d’un autre auteur, qui contient un lien vers ton blog à toi.

Avec un peu de chance, il s’agira d’un site d’autorité, grâce auquel ton blog va gagner en trafic et en trust flow (indice de confiance Google) !

Tu vas ainsi gagner beaucoup de visites, et le Googlebot va augmenter ton positionnement et celui du blog hôte dans le classement de Google. Entièrement bénéfique !

06

Les réseaux sociaux

Aaah les réseaux sociaux… Incontournables de nos jours si tu souhaites apparaître sur internet. Que ce soit Instagram, Facebook, Twitter, LinkedIn : il est nécessaire d’avoir un profil pro pour pouvoir créer ta propre identité.

Avec une communauté qui te suis, tout te sourit ! Actuellement, c’est probablement Instagram qui fonctionne le mieux. En créant un compte pro sur lequel tu publies régulièrement, tu vas renvoyer une vision accessible aux internautes, qui vont commencer à te contacter. Toujours en conservant le côté pro, bien évidemment ! (donc pas de vidéos de toi complètement saoul, ce n’est pas très vendeur)

Il faut que tu te construises ta propre identité sur les réseaux sociaux, et avoir toute une stratégie éditoriale de content marketing (ou stratégie marketing de contenu) aide beaucoup.

Par exemple, un calendrier éditorial avec toutes les publications et leurs dates. En publiant des photos et vidéos avec des liens de renvoi vers les articles de ton site, tu t’assures un trafic journalier régulier. Et c’est comme ça que ton site devient connu !

07

Devenir sous-traitant d’une agence

Tes clients peuvent être de natures différentes. Jusqu’à présent, on a surtout évoqué les particuliers et les entreprises. Mais ça ne s’arrête pas là !

Tu peux également te faire démarcher ou démarcher des agences web, des agences de rédaction ou de communication. En règle générale, elles se font contacter par un client, qui a besoin d’elles pour créer du contenu orienté. Les agences contactent alors les rédacteurs web qui leur ont tapé dans l’oeil, et délèguent la mission. C’est là que tu interviens !

Tu deviens sous-traitant : les agences t’appellent de manière plus ou moins ponctuelle, pour que tu rédiges en leur nom.

L’avantage est que tu n’as pas besoin de démarcher les clients : elles le font pour toi.

L’inconvénient si tu te reposes trop sur une agence, est que du jour au lendemain, elle peut ne plus te contacter.

C’est donc une excellente opportunité, sur laquelle il ne faut pas tout reposer. Comme pour tout, un juste milieu à trouver !

08

L’outbound marketing

La prospection sur internet, c’est le parfait contraire de l’inbound marketing. En l’occurrence, il s’agit de démarcher directement les clients, plutôt qu’attendre qu’ils viennent à toi.

L’outbound marketing peut prendre plein de formes différentes. Ça peut être plus physique : porte-à-porte, phoning, envoi de publicités papier, salons professionnels… Ou immatériel, donc purement sur internet : mailing direct, liens sponsorisés (Google Adwords, réseaux sociaux…), newsletter, livres blancs…

L’avantage de l’outbound marketing est que tu signales ta présence aux clients, sans attendre qu’ils la découvrent par eux-même. Ça prouve aux clients que tu es motivé, et tu peux anticiper leurs besoins en analysant leur site web, et en leur proposant des améliorations qu’ils n’avaient même pas envisagées. Ça te donne un côté responsable, qui plaît toujours !

Les seuls soucis avec l’outbound marketing, c’est que quand tu appelles les clients pour leur proposer tes services, ils ont tendance à te raccrocher au nez. Le démarchage téléphonique est, dans les esprits, rarement intéressant !

Il faut donc avoir les nerfs solides si tu contactes les clients directement.

Là encore, tout est une question de juste milieu : informer, sans harceler.

09

Développer ton réseau professionnel

Rien de tel pour trouver des clients qu’avoir un réseau de communication bien ficelé et fonctionnel ! Pour ce faire, les techniques ne manquent pas.

Tu peux te créer une présence physique, en te déplaçant dans les salons professionnels, conférences et événements de freelances. Mon conseil : prépare un petit laïus de présentation qui décrit ton activité et quelques mots, ainsi que ta valeur ajoutée.

Avoir une carte de visite aide fortement ! Ça laisse une trace physique de ton existence, et ça a un petit côté vintage sympathique 😉

Sinon, tu peux développer ton réseau (de clients et de partenaires) d’une manière plus informatique. Pour ce faire, il faut que tu t’assures une présence et une régularité sur la toile et les réseaux sociaux. Tu peux participer à des webinars, des forums…

Tenir un blog est presque inévitable, et ça donne de toi une image humaine et accessible, qui booste l’expérience utilisateur. La meilleure manière de faire parler de toi, c’est de te mettre en avant !

10

Les espaces de coworking et pépinières d’entreprise

Depuis peu, les espaces de coworking et pépinières d’entreprise ont connu un développement exponentiel !

Il s’agit d’espaces de travail partagés, qui regroupent des freelances de tous milieux et activités. En plus de ça, les pépinières d’entreprise te proposent des services d’aides juridiques, financières et administratives qui ôtent parfois une sacrée épine du pied !

Les avantages de ces espaces de travail partagés sont non négligeables. Tout d’abord, tu t’entoures de personnes qui se sont lancées dans la même quête que toi.

Tu travailles dans un environnement qui booste ta motivation, et qui te permet de structurer tes journées. C’est tout un réseau d’entraide et de création de projets, qui stimule la créativité et la motivation !

Les « moins » du coworking

Comme partout, il y a forcément des ombres au tableau. Si tu as besoin de silence et de calme pour travailler, les espaces de coworking ne sont pas forcément la meilleure des idées. En plus, certains espaces sont parfois très chers, et si tu y passes du temps ça devient vite hors de prix. Et attention si ton travail nécessite une confidentialité importante. Les murs ont des oreilles, et même des yeux !

Ceci dit, l’espace de coworking dans lequel je travaille m’a apporté tout un groupe d’amis, avec lequel je monte des projets divers. Tout le monde n’a pas la même expérience, mais de mon point de vue c’est un véritable réseau d’entraide, qui te permet d’aller toujours plus loin !

Envoie-moi un mail ou donne-moi un coup de fil !

Tu as la flemme de tout lire ?

Je te fais un petit résumé !

Trouver des clients, ce n’est pas si compliqué que ça. Il suffit de savoir par où commencer !

Tu peux choisir de faire venir les clients à toi, en utilisant des techniques d’inbound marketing : le référencement naturel de ton site, le netlinking (avec les articles invités)…

Tu peux également choisir de te spécialiser dans un secteur de niche, ce qui te permet d’être au top dans ton domaine de rédaction !

Si tu as la motivation et l’envie de contacter tes futurs clients, les méthodes d’outbound marketing sont faites pour toi : phoning, mailing direct, liens sponsorisés… Tu as l’embarras du choix.

Ceci dit, si d’aventure tu ne souhaites pas prospecter de toi-même, tu as toujours l’option des plateformes : plateformes de rédacteurs web, plateformes de freelances, ou même agences de communication, impossible de ne pas trouver ton bonheur !

Peu importe la technique que tu souhaites employer, l’objectif est de développer ton réseau professionnel.

Et pour ce faire, il est préférable d’avoir un profil sur les réseaux sociaux, et de le maintenir en vie. En ce qui concerne ton lieu de travail, pour booster ton réseau professionnel (et même personnel), tu peux aller travailler dans un espace de coworking.

Pour en savoir plus sur l’entièreté du métier de rédacteur web, tu peux aussi lire ces articles :

Les qualifications nécessaires

Apprendre la rédaction web

Que fait exactement un rédacteur web ?

Quel statut pour un rédacteur web ?

Comment et combien facturer ?
Agence de rédaction web
4 Quai Jean Moulin
69001 LYON
06 59 54 68 89

Votre contact :

Alexandre MONTENON

Les rédactrices :

Anaïs SOLER

Lauriane IZORCHE

Agathe THOMAS