rcweb
Le blog pour
devenir rédacteur web

Les métiers

Les missions

Le type de client

Les avantages
Je t’explique

pourquoi devenir rédacteur web

Pourquoi devenir rédacteur web

Tu sais pourquoi j’ai voulu devenir rédacteur web ?

Tout a commencé dans un rayon de supermarché, quand j’étais chef de secteur pour la marque de soupe Knorr. Nous devions retravailler la présentation du rayon avec mon concurrent des soupes Liebig.

Suite à un désaccord, ce mec de 50 ans au corps de rugbyman d’1m95 a voulu en venir au main avec moi, du haut de mes 25 ans.

Je suis rentré chez moi et je me suis demandé : « c’est à ça que je veux ressembler plus tard ? Ce pauvre gars de 50 ans qui a passé 20 ans dans la même boite, et qui est tellement frustré de se voir piquer ses parts de marché par un gamin de 25 ans qu’il veut aller se taper sur le parking ? ».

Ça a été révélateur. J’ai quitté mon job deux mois plus tard pour me lancer à mon compte. Dans quoi, je n’en savais rien encore.

J’ai découvert le métier un peu par hasard, sans même exactement savoir ce que fait un rédacteur web. Et j’en suis tombé amoureux.

Depuis, ça fait 10 ans que je bosse dans la rédaction web (ça, et plein d’autres choses également).

Du coup, je suis bien placé pour t’expliquer les avantages et inconvénients du boulot de rédacteur web freelance !

Deviens rédacteur web !

Télécharge le programme de ma formation pour devenir rédacteur web.
Je suis Alexandre Montenon.

Je suis Alexandre Montenon.

Spécialiste en stratégie de contenu et formateur en rédaction web à l'ISCOM Lyon 7.

Découvre ma checklist des choses à savoir
pour devenir rédacteur web.
Tout mes conseils et astuces dans un guide gratuit !

À savoir si tu veux être rédacteur web.

Les avantages et inconvénients

Je ne vais rien te cacher : être à son compte, ce n’est pas rose tous les jours. Il y aura parfois des nuits où tu te retourneras sur toi-même à penser à tes contrats en cours ou aux paiements en attente qui n’arrivent pas. Et le lendemain, tu remercieras le ciel de pouvoir aller bosser en short et en tong.

Oui, il y a des inconvénients à devenir rédacteur web freelance. Mais il y a surtout plein d’avantages : liberté, choix des missions, choix du lieu de travail, etc.

Allez, je te fais un petit topo des choses qui me font vibrer depuis que je suis à mon compte. Et aussi celles qui me rebutent un peu !

01

Les avantages

De toute évidence, pour travailler tu as besoin d’un espace de travail. Un endroit dans lequel tu te sens à l’aise, suffisamment confortablement installé pour laisser libre court à votre créativité.

En  règle générale, il s’agit d’un bureau. Mais c’est loin d’être obligatoire ! L’avantage d’être rédacteur web freelance, c’est que tu peux bûcher n’importe où.

Beaucoup d’auto entrepreneurs spécialisés dans les métiers du numérique choisissent de travailler dans des cafés ou des restaurants. En effet, le fait d’avoir une certaine agitation autour permet de stimuler les sens créatifs (le divertissement, mais pas la distraction).

Sans oublier les boissons chaudes à disposition !

Si tu préfères travailler sur un bureau pour éviter toute distraction, fais en sorte que ce dernier soit suffisamment rangé. Un bureau désordonné empêche d’avoir de la suite dans les idées.

Tu peux agrémenter ton espace de travail de plantes et bougies pour adoucir les nombreuses heures que tu y passeras !

L’espace de travail dépend de tout un chacun. Si tu ne connais pas encore ta méthode de travail, essaies plusieurs endroits différents et juge ce qui te convient le mieux.

La liberté géographique

Déjà, en tant que bon rédacteur ou rédactrice web tu peux bosser de n’importe où. Pas besoin de prendre le métro ou le bus en heure de pointe, ou de prévoir 45 minutes de battement en prévision des inévitables bouchons quotidiens. Tout ça pour arriver à l’heure !

La routine métro-boulot-dodo qui commence par des embouteillages, aka comment tuer toute motivation et goût à la vie.

Eh bien en tant que concepteur-rédacteur professionnel, je peux bosser de partout.

J’ai pas envie de me lever ? Je travaille de mon lit.

J’ai envie de me lever, mais pas trop ? Je bosse depuis mon canapé.

J’ai très envie de me lever ? J’embarque mon ordi, et je rédige depuis une plage de sable fin à l’étranger !

Tu peux bosser de N’IM-PORTE-OÙ. Il te faut juste un ordinateur et une connexion internet. Rien de plus !

Après, quand tu pratiques un métier du numérique depuis l’étranger (sans logement fixe) on appelle ça être digital nomad. C’est encore un choix de vie différent, mais très épanouissant !

La liberté de temps

Quand tu choisis de devenir rédacteur freelance, tu te fais un cadeau à toi-même : tu t’offres la possibilité de gérer ton temps comme tu l’entends. Ce qui est plutôt rare si tu signes un CDD ou un CDI !

Tu es plutôt un oiseau de nuit ? Tu peux travailler de minuit à 7 heures du matin, personne ne t’en voudra tant que tu respectes tes deadlines !

Tu as un peu trop profité de l’happy hour hier soir ? Dors jusqu’à 10 heures, décuve tranquillement et réorganise ta semaine pour t’accorder une journée spéciale gueule de bois.

Les logiciels d’optimisation SEO et référencement naturel et de rédaction n’ont pas d’horaires de fermeture. Tu gères comme. Tu. Veux. Excitant, non ?

La liberté de production

En plus de choisir QUAND et OÙ tu bosses, tu choisis ce que tu fais, et comment. L’avantage de la rédaction et publication web, c’est que tu peux créer ta propre identité rédactionnelle. Tu utilises le langage, le ton et le vocabulaire qui te conviennent le plus.

Tu veux uniquement rédiger des articles sur le yoga et le développement personnel ? Tu peux très bien te spécialiser dans un marché de niche !

Tu adores rédiger du contenu de qualité sur les descriptions des saveurs de thé ? Pense aux fiches produits.

Peu importe ce que tu veux pour toi et ce que tu aimes, tu peux orienter ton activité de rédacteur ou rédactrice freelance. En gros, tu travailles pour te faire plaisir À TOI. Et ça, ça fait une différence monumentale dans un quotidien. Pas question de se brider, de s’ennuyer ou de subir !

02

Les inconvénients quand tu es rédacteur freelance

Forcément, tout bien s’accompagne d’un mal ! Et comme tous les métiers, la création de contenus rédactionnels pertinents, c’est pas tous les jours tout rose.

Contrairement à ce que tu as pu lire sur internet, pour écrire pour le web il faut travailler. Et mine de rien, être freelance c’est génial, mais ça a aussi des côtés négatifs.

L’autonomie dans le travail

Je ne sais pas si tu as connu le confort d’un CDI, mais en gros : on te dit quoi faire, on te dit quand le faire et (si t’as de la chance) comment parvenir aux objectifs. Il ne te reste plus qu’à t’activer.

Le statut de freelance, c’est tout l’inverse. C’est toi qui dictes ton propre projet éditorial et tes cheminements. Alors clairement, c’est top ! Pas de limites à ta créativité ou à ton ambition, tu vas où tu veux aller : ton seul obstacle, c’est toi-même (et la flemme).

Mais, forcément, c’est à double tranchant. Tu ne dois rendre de comptes à personnes, donc tu es le seul qui peux te botter les fesses pour travailler : la flemme, oui, mais pas tout le temps !

Et en plus, tu dois déterminer toi-même ta stratégie marketing de contenu, ta charte éditoriale, ton style d’écriture journalistique, forger tes compétences en rédaction de textes… Enfin tout, en fait.

En gros, selon ta vision des choses, le statut de rédacteur freelance c’est soit la liberté, soit être jeté dans la fosse aux lions habillé(e) comme Lady Gaga en 2010 !

Trouver tes propres clients

En plus de déterminer ce que tu veux faire, comment tu veux le faire et quand tu veux le faire, quand tu fais partie de la grande famille des rédacteurs web, les missions ne tombent pas du ciel.

Si tu ne crées pas de sites internet digne de ce nom, les clients ne viendront pas à toi. Et si tu vas les chercher sans mettre les formes, ils ne te suivront pas. En fonction de ton style rédactionnel et de tes missions, il faut donc trouver des clients par toi-même. Et ça, ça peut faire peur !

Les rédacteurs tout jeunes sur le marché ont souvent peur d’aller chercher leurs clients. Ils ont peur de déranger, d’endosser le rôle fortement sympathique du démarcheur téléphonique qui se fait raccrocher au nez toutes les 2 minutes. Prospecter, ça s’apprend !

Gagner de l’argent pour anticiper les périodes creuses

Imagine que tu aies commencé ton activité de rédacteur web en janvier 2020. Pendant 2-3 mois, tu commences tranquillement, mais tu ne veux pas te surcharger donc tu ne prends pas trop de missions rédactionnelles. Histoire de tremper un orteil avant de sauter dans l’eau !

Puis PAF. Mars 2020, crise de la Covid-19 et confinement. Et là, c’est la panique. Forcément, tes clients commencent à se faire plus rare, parce que rénover leurs pages web peut attendre. Après tout, leur activité a grandement baissé.

Donc ton activité baisse aussi. Sauf que financièrement, tu n’as pas prévu le coup. Eh bien tu es parti pour ramer pendant 2 mois avant d’espérer te remettre à flot !

Les rédacteurs professionnels doivent penser aux périodes creuses. Quand tu bosses en tant qu’auto-entrepreneur ou société, il y a des moments de l’année où tu es moins sollicité(e). Et pour éviter de devoir demander de l’argent à tes parents comme quand t’avais 15 ans, il faut anticiper.

Donc chaque mois, je te conseille de mettre un peu de côté pour prévoir ces périodes de “tranquillité”, qui sont assez imprévisibles et peuvent faire mal.

Envoie-moi un mail ou donne-moi un coup de fil !

Tu as la flemme de tout lire ?

Je te fais un petit résumé !

Personnellement, j’adore exercer le métier de rédacteur. Donc je te dirais que oui, c’est vraiment cool ! Mais comme partout, il y a une balance d’avantages et d’inconvénients. C’est à toi de voir ce que tu veux et ce qui t’attire pour ton avenir professionnel !

Dans tous les cas, je te conseille d’étudier soigneusement les avantages et les inconvénients de l’emploi rédacteur web. Et surtout de te renseigner sur la réalité, pour ne pas plonger la tête la première sans connaître la profondeur !

Par exemple, tu peux mieux connaître la création de contenu rédactionnel avec ces articles :

Que rédige un rédacteur web ?
Le type de client

Les métiers de la rédaction web

Le matériel du rédacteur web
Agence de rédaction web
4 Quai Jean Moulin
69001 LYON
06 59 54 68 89

Votre contact :

Alexandre MONTENON

Les rédactrices :

Anaïs SOLER

Lauriane IZORCHE

Agathe THOMAS