rcweb
Le blog pour
devenir rédacteur web

Les formations pour
devenir rédacteur
Je te dévoile

les qualités requises pour devenir rédacteur web

devenir rédacteur web

Je me souviens qu’au collège, j’adorais écrire. Et que je kiffais les dictées en primaire. Quand arriva l’âge de savoir ce que je voulais faire de ma vie plus tard, j’avais alors des envies de journalisme.

Cette lubie m’est passée, et je me suis orienté vers des études d’arts appliqués. Sans jamais perdre de vue cette passion de l’écriture.

Je participais donc au journal du lycée, et je rédigeais des nouvelles pour des concours locaux.

Puis en 2010, vînt l’opportunité de devenir rédacteur web. Et j’avais toutes les qualités pour le faire !

Oui, mais c’est quoi ces qualités requises pour travailler dans la rédaction web ?

Si tu souhaites savoir comment devenir rédacteur web, tu sauras à la fin de ta lecture si tu as les qualifications nécessaires pour te lancer toi aussi !

Deviens rédacteur web !

Télécharge le programme de ma formation pour devenir rédacteur web.
Je suis Alexandre Montenon.

Je suis Alexandre Montenon.

Spécialiste en stratégie de contenu et formateur en rédaction web à l'ISCOM Lyon 7.

Découvre ma checklist des choses à savoir
pour devenir rédacteur web.
Tout mes conseils et astuces dans un guide gratuit !

Pour commencer.

Quelles sont les qualités requises pour être un bon web rédacteur ?

Lorsqu’on parle de réorientation professionnelle, le premier mot qui vient à l’esprit, c’est formation. On a trop tendance à oublier que pour exercer un métier et le faire correctement, il y a des prérequis intrinsèques à la personnalité.

Pour faire plus simple : certaines qualités font la différence entre un rédacteur en chef (ou rédactrice web) du tonnerre, et un rédacteur web passable. À toi de voir : lequel veux-tu être ?

Si tu veux devenir un rédacteur web aux skills irréprochables, voici les 7 traits de personnalité qu’il faudra acquérir. Maîtrise du français, culture générale, esprit de synthèse, bon sens de l’écriture, capacité d’adaptation, organisation infaillible et autonomie solide : ne t’inquiète pas, je t’explique tout !

01

Une bonne maîtrise de la langue française

Surtout, n’oublie jamais qu’écrire pour le web, c’est s’adresser à des êtres humains. Trop de rédacteurs web ont tendance à négliger la dimension humaine de la rédaction web.

Le soucis, c’est que lorsque l’algorithme des moteurs de recherche classe tes pages web, il prend en compte la référencement naturel et la cohérence de tes propos pour améliorer l’expérience utilisateur.

En outre, si tu veux que les contenus que tu as écrits se retrouvent dans les premières pages du classement Google, il faut que les gens se rendent et restent sur les pages de ton site. Or, si tu écris des textes sans valeur ajoutée, et sans aucun sens, ça ne sera pas le cas.

Applique-toi donc à écrire pour les internautes, du contenu rédactionnel intéressant qui parle à tout le monde.

Et même pour toi, ce sera beaucoup plus sympa ! En effet, si tu as le goût des mots et de la lecture, tu prendras beaucoup plus de plaisir à écrire un article intéressant, avec des recherches en amont, etc. Plutôt qu’un texte optimisé uniquement pour Google.

02

Avoir une solide culture générale

Le métier de rédacteur web implique de pouvoir écrire sur tout, pour tout le monde. Ce qui peut parfois s’avérer compliqué, si tu manques un peu de culture générale.

En effet, tout dépend de tes clients. Si tu commences à peine en tant que rédacteur web, il va te falloir trouver des clients, ou bien faire en sorte qu’ils te contactent. Et malheureusement, au début tu ne vas pas pouvoir choisir avec qui tu traites.

Cela signifie que tu vas peut-être devoir rédiger des articles de 1200 mots sur les techniques de débouchage de canalisations, ou sur les types de charpente… J’en passe, et des meilleures !

Il est donc fortement conseillé d’avoir un maximum de culture générale, afin de minimiser les recherches à faire avant de rédiger un article : un autre moyen de ne pas perdre de temps.

En plus, avoir suffisamment de culture générale va faciliter la rédaction de contenu orienté et de blogging de qualité. Ton style rédactionnel n’en sera que meilleur !

03

Avoir une solide culture générale

Une petite alternative si ta culture générale ne suffit pas à rédiger du contenu de qualité : les recherches sur internet !

Rien de bien compliqué : il suffit de taper le thème que tu dois traiter. Ensuite, recoupe les informations des 10 premières pages de résultat Google.

Sélectionne les données les plus vraisemblables et qui appuient ton point de vue et ton argumentaire et hop ! Il ne reste plus qu’à laisser courir ta plume.

Facile, hein ? Eh bien pas tant que ça, en réalité. En effet, tu vas parfois être impliqué dans la rédaction de sujets assez précis, sur lesquels il est compliqué de trouver des explications. Même sur Google. Petit à petit, tu vas donc apprendre à élargir les branches de ton sujet, afin de pouvoir rédiger des textes de qualité au contenu unique.

Au début, tu risques d’avoir du mal à distinguer les informations utiles des informations superficielles. Mais au fur-et-à mesure, ton esprit de synthèse va s’aiguiser et ton contenu éditorial sera de plus en plus concis et efficace. Et à toi la rentabilité rédactionnelle !

04

Écrire vite et bien

En lien avec le fait de synthétiser tes informations et rentabiliser tes temps de rédaction SEO : le fait d’écrire vite, et d’écrire bien ! Comme précisé plus haut, tes clients vont te demander tout et n’importe quoi. Le contexte rédactionnel changera constamment, et ce sera à toi d’adapter ta ligne éditoriale.

Et pour éviter de perdre du temps (et de l’argent, malheureusement dans le monde d’un auto entrepreneur les deux sont liés), l’idée est de cerner au plus vite ce que tu dois écrire, et pour qui tu dois l’écrire.

En effet, tes paragraphes, ta stratégie marketing de contenu SEO (ou content marketing, stratégie de contenu, stratégie digitale ou stratégie éditoriale webmarketing) ne seront pas les mêmes en fonction des internautes et de la finalité de tes rédactions.

Le souci, c’est que parfois les clients ne te donnent presque aucune information sur ce qu’ils souhaitent et le contexte de publication. C’est à toi de faire confiance à ton instinct, et d’analyser les informations dont tu disposes pour pouvoir viser dans le 1000 !

05

La capacité d’adaptation

Tout bon rédacteur web sait s’adapter à toutes les circonstances et demandes de ses clients. Il ne faut donc pas rester sur ce que tu avais prévu, et ne pas paniquer si les choses se déroulent autrement. N’hésite pas à sortir de ta zone de confort : ça fera de toi un journaliste web de qualité.

Que ce soit la ligne éditoriale, le contexte, le ton, l’objectif final : tout peut varier d’une mission à l’autre. Or, notamment au début de ton activité, tu es censé pouvoir tout faire. Même si ce n’est pas parfait du premier coup ! Lance-toi, demande des précisions au client, et modifie ce qui ne lui convient pas.

Ceci dit, attention : certes, tu vends une prestation de service qui doit correspondre aux attentes du client. Mais ce n’est pas une raison pour passer tous les caprices abusifs des personnes qui t’engagent. En effet, n’oublie pas que même si tu dois t’adapter à eux, s’ils t’ont choisi c’est aussi parce que ton travail leur plaît. Alors ne te laisse pas marcher dessus !

06

Être rigoureux et organisé

Lorsque tu vas recevoir des demandes clients, que tu vas en contacter d’autres et que tu auras une dizaine de projets rédactionnels sur le feu, tu risques de paniquer un peu au début. Mais il n’y a aucune raison de perdre ton sang-froid !

En effet, peu importe ton nombre de deadlines et de projets, tout est une question d’organisation. Si tu te rends compte que tu as par exemple 3 gros articles à rendre le même jour, étale tes deadlines : soit avec tes clients, soit avec toi-même.

C’est-à-dire que tu as le droit de demander des extensions (dans les limites du raisonnable), et surtout que tu peux et tu dois organiser ton emploi du temps en fonction de tes priorités.

Je te conseille fortement d’établir un planning de rédaction de contenu web, où tu prévois un certain temps pour chaque mission, et tu les organises en fonction de leur urgence. Ainsi, tu n’auras aucune mauvaise surprise et tes clients seront toujours satisfaits !

07

Être autonome

Si c’est ta première fois en tant que rédacteur web freelance, tu vas découvrir que la liberté d’un auto entrepreneur implique des responsabilités. Même si tu travailles pour toi, tu as quand même des comptes à rendre à tes clients. Et pour ça, il va falloir que tu t’imposes toi-même certaines limites.

Autrement dit, il y a des jours où tu vas ne pas avoir envie de travailler. Si tu peux te le permettre en réorganisant ta semaine, tant mieux. Mais si tu as accumulé trop de retard, il n’en est pas question ! Alors prends-toi par la main, et file travailler.

Là encore, tout est une question de motivation (et un peu de passion, quand même). Être autonome, ça s’apprend petit à petit. Il existe de nombreuses techniques pour s’assurer que le travail soit fait : par exemple, établir un planning des différentes missions que tu dois terminer. Et la boucle est bouclée !

Envoie-moi un mail ou donne-moi un coup de fil !

Tu as la flemme de tout lire ?

Je te fais un petit résumé !

En quelques mots, certaines qualités sont essentielles pour devenir le rédacteur de l’article de blog qui se trouve en haut des résultats Google.

Tout d’abord, il faut un minimum de maîtrise de la langue française : tes textes sont écrits pour des humains, il faut qu’ils puissent te comprendre !

Si tu disposes d’une solide culture générale, tes textes n’en seront que meilleurs, et ton temps de rédaction d’articles sera au minimum.

Dans le cas contraire, pas de panique ! Internet a tout le contenu de qualité dont tu as besoin pour rédiger des contenus optimisés. Il faudra juste faire preuve d’un esprit de déduction et de synthèse, afin de t’assurer de taper dans le 1000.

Peu importent les circonstances rédactionnelles et le public auquel tu t’adresses, il va falloir que tu t’adaptes aux demandes de tes clients.

Et pour assurer un service d’une qualité irréprochable, impose-toi une rigueur et une organisation qui feront de toi un rédacteur freelance fiable et autonome.

En suivant cet ensemble de conseils, les demandes clients pleuvront à ne plus savoir quoi en faire !

Si tu as d’autres questions sur les qualifications qui transforment des rédacteurs lambdas en rédacteurs professionnels, tu peux aussi consulter cet article :

Les formations
Agence de rédaction web
4 Quai Jean Moulin
69001 LYON
06 59 54 68 89

Votre contact :

Alexandre MONTENON

Les rédactrices :

Anaïs SOLER

Lauriane IZORCHE

Agathe THOMAS