rcweb
Le blog pour
devenir rédacteur web

Les techniques de rédaction

Rédaction SEO

Stratégie de contenu

Je t’explique

ce qu’il faut savoir pour apprendre le référencement naturel

Formation référencement naturel pour devenir rédacteur web

Je ne vais rien te cacher : des rédacteurs web, on en trouve à tous les coins de rue en ce moment.

Ce que l’on trouve moins en revanche, ce sont des rédacteurs qui savent réellement référencer. Comprends : qui savent rendre un contenu visible sur Google.

Tu vas voir, beaucoup de rédacteurs web se disent rédacteurs SEO, mais sont totalement perdus quand on leur demande de mettre en place une stratégie de mots clés ou rédiger un cocon sémantique.

Quand tu sais faire ça, c’est une véritable force et une sacré valeur ajoutée. Indispensable pour se démarquer de la concurrence, d’ailleurs !

Tu dois savoir qu’une formation de rédacteur web n’est pas complète si tu ne connais pas les bases du référencement naturel. Je t’explique tout ici !

Deviens rédacteur web !

Télécharge le programme de ma formation pour devenir rédacteur web.
Je suis Alexandre Montenon.

Je suis Alexandre Montenon.

Spécialiste en stratégie de contenu et formateur en rédaction web à l'ISCOM Lyon 7.

Découvre ma checklist des choses à savoir
pour devenir rédacteur web.
Tout mes conseils et astuces dans un guide gratuit !

formation rédaction web express.

Ce qu’il faut savoir sur le référencement naturel

En tant que web rédacteur freelance, tu n’as pas envie de le retrouver à la 70ème page des résultats Google, pas vrai ? Et bien le référencement naturel (ou SEO, Search Engine Optimization), c’est tout simplement ce qui te permet de retrouver ton article de blog à la première page de résultat. Il s’agit de l’ensemble de méthodes gratuites qui permettent d’écrire pour le web et de booster la visibilité de ton site web.

L’idée est de jouer selon les règles de rédaction établies par Google. Si tu les respectes et que tu joues bien ton coup, il n’y a aucune raison pour que tu ne réussisses pas !

Dans l’article que tu es en train de lire, je vais te parler des différentes méthodes de référencement web, et t’expliquer comment les mettre en pratique. Mon objectif est de te permettre de rédiger du contenu web, mais du contenu de qualité.

On va ainsi découvrir ensemble les concepts du SEO White Hat et Black Hat, du cocon sémantique, la méthode Siloing, le netlinking, les différents outils SEO, le Featured Snippet et les pénalités SEO. Tant de domaines à explorer !

01

Le SEO White Hat vs le SEO Black Hat

Le SEO White Hat et Black Hat sont deux catégories d’actions SEO totalement différentes, et dont les conséquences ne sont pas les mêmes. Autrement dit, un regroupement de techniques et de faits informatiques, dont l’objectif est d’améliorer ton positionnement par les moteurs de recherche en fonction du contenu de l’article que tu rédiges.

Pour te donner une indication, le SEO White Hat correspond aux techniques mises en place pour avoir un meilleur ranking, mais de manière NATURELLE. Ce qui signifie rédiger des textes concis en respectant les règles d’écriture imposées par Google. Tout ce qui est netlinking, optimisation SEO, rédaction de contenu unique à valeur ajoutée, ligne éditoriale

Et le SEO Black Hat ?

Le SEO Black Hat, quant à lui, regroupe les techniques non officielles. Il est souvent utilisé pour propulser un site au sommet de la page de résultat Google pendant une durée déterminée, rarement dans un objectif de durabilité. Il s’agit des actes qui sont condamnés par les robots des moteurs de recherches : spamlinking, keyword stuffing, référencer abusivement les ancres… Tant de méthodes qui, si elles sont surprises par les Googlebots, valent une bonne pénalité.

Il existe également le Grey Hat : il s’agit des techniques de Black Hat, utilisées de telle manière qu’elles sont indécelables par les crawlers. Donc pas de pénalité ! Mais d’un point de vue expérience utilisateur et confiance, c’est pas le top.

02

Le cocon sémantique

Ce petit bijou du SEO, inventé il y a quelques années par Laurent Bourrely. Il s’agit d’une architecture de site web qui te propulse en haut de la page des résultats Google, si tu la suis bien.

L’idée est de choisir un mot clé principal, et de rédiger autant d’articles qu’il y a de questions sur ce sujet : comme un brainstorming. Une véritable arborescence sur un sujet précis !

Tu rédiges une page mère, qui mène vers des pages filles, qui mènent elles-même vers des pages petites-filles… Et ainsi de suite jusqu’à obtenir un cocon sémantique complet, qui répond à toutes les questions des internautes !

C’est un travail de longue haleine pour les rédacteurs freelances, mais qui fait définitivement la différence dans la visibilité d’un site web. En effet, tu dois créer des liens entre toutes les pages de ton cocon sémantique, ce qui t’apporte un trafic quasiment constant et maintient ton article à flot du point de vue des algorithmes Google.

03

Le silo thématique

Est-ce que tu connais les silos ? Tu sais, ces espèces de grands containers dans lesquels tu rassembles les mêmes graines ? Eh bien la méthode du silo thématique, c’est pareil. Mais du point de vue de la rédaction web.

Tout comme le cocon sémantique, c’est une architecture SEO : l’idée est de rédiger des articles, puis de rassembler tous ceux qui ont quelque chose en commun. Tu créées ainsi une organisation hiérarchique qui améliore grandement l’expérience utilisateur. Ainsi, tes internautes ont une vision d’ensemble des sujets que tu traites.

Tu peux illustrer le silo thématique sur la page d’accueil d’un site web, en affichant un menu déroulant, des paragraphes, ou bien un fil d’Ariane… Ainsi, tes lecteurs peuvent cliquer sur l’article qui leur convient, dans la thématique qui leur convient.

Donc au lieu d’avoir des articles éparses, tu les catégories d’une certaine manière. Et mieux c’est fait, plus Google considère que ton contenu rédactionnel est qualitatif. Il y a beaucoup de préparation en amont pour être sûr d’avoir une structure solide. Il faut cibler des mots clés pour chaque page, et anticiper la hiérarchie que tu vas mettre en place.

04

Le netlinking

Le netlinking correspond au maillage externe de ton site. Donc au lieu de faire des liens vers ton propre site (comme avec le maillage interne, les liens internes, le cocon sémantique ou le silo thématique), entre tes pages web, tu fais des liens hypertextes vers d’autres sites. Tu peux payer ces liens, mais au vu du nombre d’opportunités de liens gratuits qu’il y a sur internet, ce serait dommage.

Si tu peux, choisis des sites d’autorité : ils donneront un certain crédit (ou Trust) Flow à ta page.

Tu peux essayer de contacter des auteurs de site web afin de faire des partenariats ou des échanges de backlinks.

Un netlinking bien ficelé permet de mettre en avant ton site par le biais d’un autre site, et de lui insuffler la vie qui le maintiendra dans les premières pages du SERP (Search Engine Result Page). En plus, c’est un excellent moyen d’entrer en contact avec d’autres rédacteurs professionnels, ce qui peut donner lieu à des partenariats vraiment intéressants.

Mais il faut toujours que ton lien hypertexte ait une certaine cohérence avec le lien de renvoi. Sinon, Google se rendra compte de l’escroquerie, et bonjour la sanction.

05

Les outils SEO

Si tu t’angoisses à l’idée de devoir faire un million de recherches pour connaître la qualité de ton site, les mots clés, le trafic… Pas la peine ! Grâce à la magie d’internet et au génie de nos prédécesseurs, il existe de nombreux logiciels ou sites web qui te permettent de créer du contenu professionnel.

Il existe au moins un logiciel pour chaque besoin que tu as dans le milieu du SEO.

Pour trouver des mots clés

Pour la recherche de mots clés, et la consultation des données de recherches liées à ces mots clés, je te conseille Ubersuggest ou Keyword Planner (par Google Ads) :

Les volumes de recherches liées au mot clé “formation rédacteur web” selon Ubersuggest.

La concurrence et le volume de recherches liées à l’expression “formation rédacteur web” selon Google Keyword Planner.

Le choix de ton mot clé principal est primordial : essaie d’allier concurrence, recherches mensuelles et intentions de recherche. Et le tour est joué ! Tout est une question d’équilibre.

Pour le champ lexical et sémantique

Plutôt que te casser la tête à croiser les informations des 10 premiers résultats Google, tu peux directement entrer ton mot clé avec ou sans longue traîne dans un logiciel. Il ne te reste plus qu’à placer savamment les mots qui en sortent !

Voici le champ sémantique proposé par 1.fr pour la recherche “formation rédacteur web”.

Et le champ sémantique que propose Alyze, correspondant au mot clé “rédacteur web”.

Les backlinks

N’oublie pas d’analyser régulièrement la qualité des backlinks que tu as créés sur ton site, en utilisant Majestic par exemple. Il te donne également la fiabilité de ton site, et plus elle est élevée, plus tu seras haut placé dans le classement Google !

 

Il existe plein d’autres logiciels tels que Google Analytics, notamment pour pouvoir jauger les compétences des sites de tes concurrents… Cela te permet alors d’identifier les points sur lesquels ils te surpassent. Autrement dit, ce que tu dois améliorer en priorité.

Internet t’offre une infinité de possibilités pour te perfectionner, sous forme de logiciels.

06

Le Featured Snippet

Le Featured Snippet, c’est la position 0 : sous forme d’une liste, d’un paragraphe ou d’un tableau, l’internaute a la réponse directe à sa question sans avoir besoin de cliquer sur le lien.

Donc certes, très mauvais pour le trafic des pages qui se trouvent en position 1, 2, 3 et en-dessous, mais excellent pour la réputation du site présent dans le featured snippet !

Si tu as la chance d’y retrouver un de tes articles de blogging, cela signifie que Google estime que c’est la meilleure réponse parmi tous les résultats. Voici un petit exemple :

L’objectif ultime de Google est de constamment améliorer l’expérience utilisateur. Si tu veux espérer être élu meilleur article, il y a quelques petits tips à appliquer, juste ici :

07

Les pénalités SEO

Finissons sur une note positive, tiens ! Tu te souviens du SEO Black Hat ? Et bien si tu te fais attraper, tu encours des pénalités SEO.

Les pénalités sont liées à une mauvaise action d’un internaute ou d’un auteur de site web : ceux qui n’ont pas suivi les règles, ou pas de manière suffisamment stricte.

Elles sont souvent dues à une mauvaise qualité de forme de rédaction, de graphisme, à du keyword stuffing, des liens morts… Les causes sont divisées en trois départements, sont dirigés par trois équipes Google différentes. Chacune est chargée de déceler les infractions et d’imposer les punitions qui leurs sont liées.

Il y a toute une échelle de sanctions en fonction des actes, qui vont de la simple rétrogradation de rang à la suppression totale du site. Les pénalités peuvent être appliquées manuellement par un employé Google ou automatiquement par un GoogleBot. Dans tous les cas, l’intensité de la punition dépend de la gravité de l’infraction. Mais mieux vaut ne pas prendre le risque, dans tous les cas !

Envoie-moi un mail ou donne-moi un coup de fil !

Tu as la flemme de tout lire ?

Je te fais un petit résumé !

Nous venons de voir les 7 piliers fondamentaux du référencement naturel ! Ce qu’il faut que tu en retiennes, c’est que je te conseille de suivre les règles imposées par Google (ou de les déjouer de manière intelligente pour éviter la sanction).

Ensuite, si tu veux retrouver tes contenus optimisés et pertinents tout en haut du SERP ou dans un featured snippet, tu peux structurer ton site selon les méthodes architecturales du SEO : le cocon sémantique ou la méthode Siloing.

Ne néglige jamais tout le réseau que t’offre internet : exploite-le toujours au maximum en te construisant un netlinking du tonnerre !

Et peu importe ce que tu veux faire, je suis (quasiment) sûr qu’il existe un logiciel ou un site web qui peut aider pour la rédaction professionnelle. Et si ça n’existe pas encore, n’hésite pas à soumettre l’idée au référenceur, concepteur rédacteur, community manager, content manager que tu auras rencontré en tissant ton réseau 😉

J’espère que tu y vois maintenant plus clair sur les grandes notions du référencement naturel !

Pour t’instruire encore plus sur comment se former pour devenir un bon rédacteur web freelance, voici quelques articles :

Les techiques de rédaction

La stratégie de contenu

La rédaction SEO

Agence de rédaction web
4 Quai Jean Moulin
69001 LYON
06 59 54 68 89

Votre contact :

Alexandre MONTENON

Les rédactrices :

Anaïs SOLER

Lauriane IZORCHE

Agathe THOMAS