Tenir un site, c’est avant tout s’imposer une certaine discipline.

Je sais, dit comme ça c’est pas vraiment glam’.

Mais c’est vrai.

Dans 65% des cas, quand on commence un site internet ou un blog, on démarre avec un entrain phénoménal. L’envie d’écrire, de partager, d’augmenter ses ventes… On est motivé au possible quand on pense à tout ce qu’on va raconter.

Mais au bout de quelques semaines ou de quelques mois, plus rien n’est publié sur le site. Pourquoi ?

Tout simplement parce que, comme 65% des propriétaires de site, on ne s’est pas imposé de cadre. On s’est juste lancé dans l’aventure, mu par l’énergie du début.

Mais bien vite (souvent après les 6 premiers jours), la phase lune de miel s’achève. On se rend alors compte que tenir un site, c’est quand même du travail. Il faut trouver l’inspiration, les sujets d’articles qui vont bien, le ton qui convient.

Jusqu’au jour où on a pas d’idée sur le coup. Alors on reporte.

Encore.

Puis on oublie.

Pouf, plus de motivation, plus d’écriture. Donc plus de publication.

Cette personne, c’est M. ou Mme Nous Tous. Je suis déjà passé par là, mes collègues sont déjà passés par là, et si vous êtes sur cet article, c’est parce que vous avez envie de tout faire pour ne pas passer par là.

Quand on tient un site internet, impossible de ne pas anticiper. La préparation, c’est la clé de la réussite. Et dans le cercle des entrepreneurs, l’auto-discipline c’est notre Raïs à nous.

Pour ne pas perdre votre motivation et ne pas prendre le risque d’abandonner votre projet en cours de route, vous avez besoin d’un outil. Cet outil, c’est un peu comme un partenaire, un guide, l’essence qui fait avancer la voiture.

C’est le calendrier éditorial. Parlons-en !

Télécharger le livre blanc pour devenir rédacteur web

Tous mes conseils et astuces dans un guide gratuit !

Qu’est-ce qu’un calendrier éditorial ?

Le calendrier éditorial est tout ce que son nom laisse entendre : un calendrier qui vous permet de prévoir vos publications.

Sous forme d’un fichier excel, d’un tableau à la mano ou d’un logiciel d’organisation comme Notion ou Trello, le calendrier éditorial est un incontournable. Tout simplement parce que c’est celui qui vous aide à imposer votre auto-discipline.

Et comme sans auto-discipline aucun projet n’aboutit, il est vraiment, VRAIMENT important de créer un calendrier éditorial.


Dans ce calendrier (qui peut prendre la forme du calendrier familial que vous accrochez sur le frigo), vous allez noter tout ce qui concerne vos publications. Les thématiques, les personnes qui interviennent, les lecteurs visés, l’objectif du contenu rédactionnel… Le tout sur une durée déterminée : 1 mois, 2 mois, 6 mois, ou plus.

Tout est important ! Voyons pourquoi.

Quels sont les avantages d’un calendrier éditorial ?

Si on parle souvent d’organisation dans le monde d’internet, ce n’est pas pour rien. Tout ce qui vous permet de vous préparer et d’anticiper est bon à prendre. Tout simplement parce qu’on se perd souvent dans la flemme, ou dans la masse de choses à faire.

Le calendrier éditorial est la bouée de sauvetage qui sauve des milliers de blogs de la noyade chaque année. Découvrons ensemble tous ses avantages !

1 – Bien organiser votre production de contenu

Le premier avantage du calendrier éditorial est de créer un support pour votre production de contenu. Vous pourriez être tenté de faire au jour le jour, au gré de l’inspiration. Mais croyez-en mon vécu : c’est une très mauvaise idée.

Parce qu’internet aime la régularité et parce que parfois, l’inspiration ne répond pas présente. S’organiser c’est bien mieux qu’improviser.

Grâce au calendrier éditorial, vous pouvez mettre en place toute une stratégie. Qu’elle soit commerciale ou simplement à visée informationnelle, la stratégie est importante. Et le calendrier éditorial vous aide à la suivre et à la tenir.

Rédaction de contenus, publications sur les réseaux sociaux, infographies, interviews… Chaque contenu a son objectif. Et pour suivre l’avancée de votre stratégie, rien de tel qu’un calendrier éditorial.

2 – Choisir soigneusement vos thématiques

Le but premier du calendrier éditorial est de lister les sujets que vous allez traiter. Dans votre blog ou sur votre site d’entreprise, assurer votre visibilité implique de publier régulièrement.

Mais surtout, il faut choisir des thématiques qui intéressent votre public, qui sont populaires et peu concurrentielles.

En gros : suivre les tendances et prendre en compte les préférences de vos lecteurs.

Alors plutôt que de paniquer parce que vous ne savez pas sur quoi écrire, autant anticiper. Vous pouvez analyser les thématiques les plus en vogue, et choisir votre angle d’attaque.

3 – Dire adieu au travail bâclé à la dernière minute

Avec un calendrier éditorial bien ficelé, il ne vous reste plus qu’une chose à faire : rédiger. En théorie, si vous appliquez les règles du calendrier éditorial, tout le reste est déjà pensé et réfléchi.

Ça vous évite de devoir inventer, écrire et être drôle sous la pression.

Parce que vraiment, on est pas meilleur quand on rédige avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête.

4 – Avoir une vision d’ensemble

Pour finir, votre calendrier éditorial vous offre l’avantage ultime : une vision sur tout. Vous connaissez les sujets dont vous avez déjà parlé, l’angle que vous avez pris, les mots clés que vous avez choisis…

Le must pour une stratégie qui porte ses fruits !

Comment créer un calendrier éditorial ?

Maintenant, la question n’est plus tant “Pourquoi créer un calendrier éditorial”, mais plutôt “Comment le créer ?”. Pour vous aider dans cette démarche, j’ai listé les étapes essentielles, celles à ne pas manquer.

Votre calendrier éditorial a plusieurs cases. À vous de les remplir !

Identifier vos personas

La première case : à qui vous adressez-vous ? Il est important de définir votre lecteur / acheteur idéal, qu’on appelle la persona. Pourquoi ?

Parce que si vous ne savez pas à qui vous parlez, comment savoir comment leur parler ? Quel ton employer ? Le vocabulaire à bannir ?

Vous ne vous adressez pas de la même manière à un adolescent de 12 ans, qu’à un adulte de 55 ans. Prenez donc le temps de déterminer :

  • La tranche d’âge de votre persona
  • Ses problématiques quotidiennes
  • Les tendances qui lui parlent
  • Son genre
  • Sa localisation
  • Ses produits favoris

Plus vous en savez, mieux vous communiquez !

Définir les objectifs de vos contenus

Ensuite, votre calendrier éditorial doit préciser le but que poursuit chaque contenu. Par exemple, un article de blog peut avoir une simple visée informationnelle, pour vous positionner sur un mot clé stratégique.

Mais un autre article de blog pourra suivre un but commercial, en présentant un produit.

Ou encore à établir des liens internes avec vos autres articles.
Vous voyez la logique ?

Grâce au calendrier éditorial, vous pouvez alterner entre les rédactions commerciales et informationnelles. Pour conserver un certain attrait aux yeux de vos lecteurs.

Sans oublier que vous adaptez le ton employé à l’objectif que vous visez. Dans un article commercial, les verbes d’action seront plus présents pour donner du mouvement à la rédaction.

Dans un article informationnel, le vocabulaire sera plutôt passif, parce que descriptif.

Choisir les bonnes thématiques

On en parlera jamais assez ! Dans un calendrier éditorial, les thématiques sont absolument essentielles. Écumez les tendances de votre secteur d’activité pour faire les bons choix, et sélectionnez des sujets qui parlent à vos lecteurs.

Préférez des contenus à l’impact durable dans le temps. Renseignez-vous sur les réseaux sociaux et auprès des influenceurs. Observez les autres blogs et leur popularité.

En bref : identifiez les sujets qui vont plaire à vos personas.

La petite astuce qui va bien :

Si vous avez peur de vous tromper, n’hésitez pas à demander directement leur avis à vos lecteurs ! Vous pouvez par exemple faire des sondages sur les réseaux sociaux, ou joindre un formulaire dans votre newsletter.

Demandez-leur ce dont ils souhaitent parler, et triez les réponses. Et si vous en avez beaucoup, ça servira pour vos prochains calendriers éditoriaux !

Catégoriser vos contenus par nature

Une fois que vous avez identifié tout ça, n’oubliez pas de varier les plaisirs. Rédigez tantôt un article de blog, tantôt une nouvelle publication sur vos réseaux sociaux.

Ou une newsletter.

Ou une page sur votre site.

Autrement dit, les contenus rédactionnels doivent être variés pour alimenter les différents canaux de communication. Et c’est exactement le genre de choses que vous pouvez prévoir dans votre calendrier éditorial !

Faire une étude SEO

Le calendrier éditorial a bien évidemment comme objectif de limiter les pannes d’inspiration. Mais il sert également le but de la visibilité sur internet.

Assurer le bon référencement naturel d’un site web, c’est être présent sur tous les mots clés les plus importants. Mais quels sont ces mots clés ?

Grâce au calendrier éditorial, vous pouvez faire une recherche des meilleurs mots clés de votre secteur d’activité.

Je vous le rappelle : un bon mot clé est un mot clé populaire et peu concurrentiel.

Faites une recherche sur les outils SEO comme Google Keywords ou Ubersuggest (version gratuite) pour cibler les mots clés essentiels. Vous pourrez alors déduire certaines thématiques que vous devez traiter pour garantir la visibilité de votre site.

Lister toutes les personnes impliquées

Enfin, la dernière case (plutôt facultative) du calendrier éditorial concerne les tiers intervenant dans votre production de contenu. Avez-vous besoin d’un expert à interviewer ? D’un collègue spécialisé dans un domaine ? De renseignements particuliers ?

Cette case vous permet d’anticiper. Vous pouvez alors voir 1 mois en avance que vous avez besoin de caler un moment de votre semaine pour parler de tel ou tel sujet avec une tierce personne.

C’est aussi valable si vous avez une équipe de rédacteurs : qui va rédiger quoi ? Le calendrier éditorial est essentiel à toutes les échelles !

L’étape finale : regroupez toutes les informations

Une fois que vous avez déterminé toutes ces informations, regroupez-les ! L’objectif du calendrier éditorial est d’être clair et compréhensible.

Choisissez l’outil ou le logiciel qui vous convient le mieux, et mettez votre calendrier en forme. Par le biais d’un simple tableau, vous pouvez avoir toutes les informations essentielles sous les yeux. Un changement radical pour l’efficacité de votre stratégie éditoriale !

Que faire après avoir fait un calendrier éditorial ?

Ça y est, vous avez bouclé votre calendrier éditorial ? Il ne vous reste plus qu’à rédiger ! Veillez à écrire quelques jours avant la date de publication prévue, pour ne pas travailler dans le rush.

Ainsi, vous vous offrez le temps de vous relire à tête reposée. Une méthode essentielle pour relever les éventuelles erreurs d’inattention.

Et n’hésitez pas à ajouter une case “suivi” dans votre calendrier éditorial. Rien de tel que d’analyser les performances de vos publications pour faire mieux.

Solutions
Découvrez toutes mes solutions

Retrouvez toutes les solutions pour gagner en visibilité sur Internet :

  • Rédaction de contenus SEO
  • Netlinking
  • Stratégie de contenus pour blog
  • Copywriting

Formations

Formez vos équipes à la rédaction

Découvrez les formations pour former vos équipes à la rédaction web :

  • Rédaction pour tous les types de supports
  • Optimisation SEO des contenus
  • Intégration dans les CMS
  • Copywriting