Vous, là. Oui, vous !

Si vous êtes ici, pile poil en train de lire mon introduction, c’est que 1/ Vous avez du mal à trouver des clients. 2/ Vous souhaitez développer encore plus votre fichier de prospects. Et ça tombe bien, car je vous fais part de mon expérience de 8 ans dans le web, 8 ans pendant lesquels je n’ai jamais eu à prospecter : mes clients viennent à moi tout seul. Et je vous explique mes 7 techniques de webmarketing pour trouver des prospects gratuitement !

A propos de l'auteur

Spécialiste du référencement naturel et de la stratégie de contenus, j'accompagne les entreprises dans leur développement web depuis 2011.

 

Pour me contacter

alexandre.montenon@redacteur-contenu-web.com

 

Si vous êtes ici, pile poil en train de lire mon introduction, c’est que 1/ Vous avez du mal à trouver des clients. 2/ Vous souhaitez développer encore plus votre fichier de prospects. Et ça tombe bien, car je vous fais part de mon expérience de 8 ans dans le web, 8 ans pendant lesquels je n’ai jamais eu à prospecter : mes clients viennent à moi tout seul. Et je vous explique mes 7 techniques de webmarketing pour trouver des prospects gratuitement !

 

 

1/ Maitriser les techniques de rédaction web

 

On ne va pas se mentir : on vous a répété (voire rabâché) que tout site web qui se respecte doit avoir une bonne stratégie SEO. Et donc, vous savez aujourd'hui que le contenu rédactionnel et les backlinks doivent faire partie intégrante de votre réflexion pour être bien référencé sur Google. Je vous explique tout ça rapidement !

 

 

 

A. Savoir rédiger un contenu web

 

Bien rédiger pour le web, c'est connaitre le B.A.BA de la rédaction web. Par-là, je veux dire les balises méta (ou HTML, comme vous préférez), le champ sémantique, le maillage interne et externe, etc.

 

En effet, une page web optimisée pour les robots de moteurs de recherche, c'est avant tout :

 

- Un titre h1 (le titre éditorial de votre page web)

- Un chapô (une introduction)

- Des sous-titre h2, h3 (jusqu'à h6)

- Des paragraphes espacés, qui répondent à des questions

- Une conclusion

- Des liens internes et externes

- Une image avec title et balise ALT

 

 

 

B. Savoir optimiser le contenu web

 

Une fois bien rédigée, vous devez ensuite améliorer le référencement de votre page web en écrivant une balise TITLE aux petits oignons et une méta description au top.

 

La balise TITLE, c'est celle qui apparait dans les résultats de moteurs de recherche, d'une longueur de 512 pixels (soit 55-65 caractère grand maximum), et qui doit comprendre votre mot clé principal au début.

 

Pour apprendre à rédiger une balise TITLE, c'est ici

 

 

La méta description, c'est un texte marketing de deux lignes x 521 pixels, soit 156 caractères maximum, qui a peu d'intérêt pour le référencement Google mais qui incite au clic. Fortement. À soigner, donc !

 

De manière ultra résumée, voilà ce qu'il convient de faire pour le contenu web de votre site internet. Si vous êtes gourmand et que vous en voulez plus, j'ai commencé à rédiger un guide SEO.

 

Voilà la première technique d'inbound marketing pour trouver des nouveaux clients : la rédaction web permettra d'optimiser la visibilité de votre site sur Google et donc, attirer du trafic naturellement (c'est ce que l'on appelle du trafic organique).

 

 

 

2/ Créer un blog

 

Comment, vous ne voyez pas pourquoi il faut créer un blog sur votre site ? Déjà, saviez-vous que 77% des internautes passait 23% de leur temps à lire des blogs ?

 

Même si les raisons sont nombreuses et diverses, je vais m'attarder sur trois exemples flagrants qui vous feront tout de suite comprendre la portée du blog dans le marketing web d'aujourd'hui.

 

 

 

A. Créer de la confiance

 

Imaginez une rencontre amoureuse. Demandez-vous tout de suite la personne que vous venez de rencontrer en mariage ? Non, vous attendez. De mieux la connaitre, de plus la séduire, pour ensuite la convaincre de vous épouser. En e marketing, c'est exactement pareil.

 

Rédiger des articles de blog, c'est aider vos internautes à mieux vous connaitre et à s'assurer de vos compétences dans votre domaine d'activité. C'est aussi les faire "tomber amoureux" de vous, les faire rêver de manière à ce qu'ils finissent par se dire : "Ok lui, il sait de quoi il parle". Et une fois convaincus, ils achèteront plus facilement votre service. Croyez-moi !

 

 

 

B. Améliorer votre référencement naturel

 

En SEO, il est une règle des plus primordiales : un mot clé unique par page. Et c'est là tout l'avantage du blog d'entreprise ! Parce que vous allez forcément viser des mots clés plus génériques pour vos pages de service (ce que je vous déconseille tout de même), les articles de blog permettront de cibler des requêtes plus spécifiques. Et à quoi ça va servir ? À drainer un plus large public avec ce que l'on appelle la longue traine !

 

La longue traine, c'est quoi ? En gros, il faut savoir que les mots clés génériques (tels que "rédaction web" ou "chaise de jardin") vont générer 20% du trafic de votre site internet, contre 80% pour des expressions moins recherchées.

 

Oui, c'est bizarre mais c'est comme ça. En bref, ciblez des requêtes plus longues qui comprennent quand même un mot clé ("rédaction web pour site immobilier" ou "chaise de jardin en plastique blanche"). Vous allez voir le trafic que votre blog va générer !

 

À savoir : plus vous ferez régulièrement du blogging, plus vous recevrez des backlinks (vous découvrirez l'intérêt du backlink un peu plus bas). Vous pouvez aussi optimiser votre stratégie de communication en faisant appel à une agence web marketing ou mes collègues de Zaacom, une chouette agence de référencement web.

 

 

 

 

C. Vous faire connaitre

 

Des articles de blog à forte valeur ajoutée sont des articles susceptibles d'être beaucoup plus partagés. Exit le ton institutionnel : prenez ici un style léger, adressez-vous directement à votre cible. Plus vos articles séduiront votre client idéal, plus ils buzzeront sur les réseaux sociaux !

 

Cela dit, ne rédigez pas pour rédiger. Vous devez cibler des sujets de niche, qui répondent à des problématiques réelles ou à des tendances du moment. Du genre "5 techniques pour améliorer la visibilité d'un restaurant sur Facebook", ou "6 coupes de cheveux courts que seules les femmes de caractère oseront". En gros, écrivez du contenu de marque engageant !

 

Petite info pas si bête : les spécialistes du marketing sur le web qui rédigent un blog génèrent 13 fois plus de ROI. C'est fou, non ?

 

 

 

3/ Capturer les mails

 

Le principal quand vous vous lancez dans la rédaction d'un blog, ce n'est pas d'écrire des articles tous les jours, sur des sujets larges et variés. Non, il vaut mieux rédiger deux contenus de 2000 mots par mois (les longs articles de blog génèrent 9 fois plus de laids que les courts), sur des sujets de niche très ciblés, pour attirer les bonnes personnes et leur proposer à terme votre service. Voilà une bonne technique pour trouver de nouveaux clients !

 

Imaginez que vous développiez un blog sur les races de chien, et que votre but est de vendre des niches pour chiens de petites tailles. Pourquoi ne pas plutôt rédiger un blog spécialisé sur le Jack Russel, ce qui va forcément attirer les propriétaires de ce chien de petite taille. Voilà, votre trafic est ciblé et qualifié. Certes, ils seront moins nombreux, mais ils auront un réel intérêt pour vous !

 

Ensuite, que faire de ces visiteurs qualifiés ? Proposez un formulaire en haut et en bas de votre article, qui offre un cadeau à votre lecteur (un e-book, un conseil par jour par mail, etc.). C'est le moyen idéal pour capturer des mails et vous créer un fichier prospects que vous pourrez utiliser au moment de vendre vos produits !

 

À vous ensuite de bien gérer votre stratégie digitale, en créant un emailing sur mesure, à l’image de marque de votre blog. Une bonne newsletter peut générer un taux de conversion complètement hallucinant !

 

 

 

4/ Acheter des liens sponsorisés sur Google

 

Le référencement naturel, ce n'est pas votre truc ? Non, vous, il vous faut quelque chose de plus rapide, quitte à mettre des sous sur la table ? Alors ne bougez pas, j'ai la solution : devenez annonceur avec les liens sponsorisés, ou Google Adwords. C’est ce que l’on appelle le référencement payant.

 

Ça marche comme une campagne de publicité sur la toile, qui va rendre votre site immédiatement visible en haut des résultats Google, avant même les résultats organiques. Non ce n'est un peu de la triche, c'est ce que l'on appelle les liens commerciaux ou liens promotionnels (SEA aussi, pour Search Engine Advertising) : ceux qui ont les moyens s'en sortent mieux que les autres. C'est vrai et en même temps, ce n'est pas forcément vrai.

 

Je vous laisse découvrir la méthode ici : https://www.commentcamarche.net/faq/9258-les-liens-sponsorises-google-adwords-adsense-etc

 

 

 

5/ Créer des backlinks pour développer votre popularité

 

Le netlinking, qu'est-ce que c'est ? Tout simplement LA technique de référencement ultime si vous voulez améliorer votre classement dans les SERPS de Google !

 

En gros, ça consiste à poster un lien (appelé backlink) sur un autre site web, lien qui pointe bien entendu vers votre site internet (où est l'intérêt, sinon ?). Mais attention à ne pas mettre votre backlink sur n'importe quel site. Si en 2003, inscrire son site sur un annuaire ou rédiger un CP sur une plateforme de communiqué de presse suffisait largement, ce n'est plus le cas aujourd'hui !

 

Non aujourd'hui, c'est du linkbuilding 100% articles de blog qu'il vous faut. Ce qui veut dire ? Que vous allez devoir :

 

- contacter des blogs dans la même thématique que votre activité (pas des concurrents, il va de soit),

- rédiger un article de 500 mots minimum pour ce blog

- insérer une ancre (expression clé) pas trop optimisée sur laquelle vous poserez votre lien externe

- attendre que les crawlers fassent leur travail pour visiter ce blog et prendre votre lien dofollow en compte

 

Voilà, c'est ça un backlink de qualité. Si une agence web vous propose une prestation de netlinking faite à base d'annuaires et de communiqués de presse seulement, fuyez. Aussi loin que vous pourrez !

 

 

 

6/ Utiliser les réseaux sociaux

 

Je ne vais pas m'éterniser sur l'utilisation du community management dans votre business. Il a été prouvé et démontré à de multiples reprises à quel point une page Facebook bien ficelée, un compte Twitter très actif ou un profil Instagram plein de belles photos et autres stories aident énormément dans le développement d'une bonne communication digitale.

 

Alors, jouez le community manager et développez l’expérience utilisateur au travers d’un marketing basé sur les réseaux sociaux. En termes d’acquisition de trafic et de growth hacking, la publicité en ligne (Facebook Ads) apportent de superbes résultats, si tant soit peu que vous suiviez à la lettre les conseils d’Antoine Peytavin. La formation coûte 6,70 euros seulement : pas cher pour faire  de réelles économies et démarrer sur les chapeaux de roues !

 

Découvrez la formation d’Antoine Peytavin

 

 

 

7/ Se mettre dans la peau de votre client idéal

 

Votre buyer persona, c'est qui ? Vous êtes-vous déjà au moins posé la question ? Eh oui, ne construisez jamais un plan marketing sans même savoir à qui vous allez vous adresser !

 

 

 

Exemple pour moi

 

Je suis copywriter, et j'adore écrire avec un style direct, dynamique, un peu familier et qui s'adresse à une cible plutôt 25-45 ans. J'ai donc rédigé mon site de manière à toucher ces personnes. Forcément, de grandes entreprises comme Bioderma, Danone ou encore Nestlé ne me contacteront jamais pour leur projet digital. Ce qui ne m'a pas empêché de travailler avec de grandes sociétés ciblant elles-mêmes des clients comme les miens : Fly, WonderBox ou encore Attractive World.

 

 

 

Exemple pour vous

 

Vous êtes une boutique en ligne, spécialisée dans la vente de maquillage bio non testé sur les animaux. Votre cliente idéale, c'est qui ? La consommatrice lambda qui achète son maquillage en grande surface, ou plutôt la bobo jeune cadre dynamique qui réside dans les grandes villes ? Voilà, vous avez tout compris : vous n'avez plus qu'à adapter votre stratégie éditoriale et votre étude de mots clés en fonction du profil client idéal !

 

 

 

Alors, quelle technique appliquer ?

 

En fait, il n’y a pas de bonne technique à appliquer : tout dépend de la stratégie marketing et votre domaine d’activité. Un blogueur sera séduit par la capture de mails, tandis qu’un site e-commerce sera plus tentée par l’utilisation des réseaux sociaux.

 

Quoi qu’il en soit, ne démarrez jamais une activité sur le web sans appliquer la méthode suivante, dans l’ordre :

 

1. Définir votre buyer personna (client idéal) : adressez-vous à la bonne cible

2. Créer un blog : faites-venir naturellement vers vous votre client idéal

3. Maitriser les techniques de rédaction web : boostez la visibilité de vos articles

4. Faire du netlinking : créez des backlinks qui pointent vers vos articles

5. Utiliser les réseaux sociaux : partagez vos articles de blog

6. Capturez les mails : constituez-vous un fichier de prospects qui croient en vous

7. Liens sponsorisés : payez Google pour faire de la publicité

 

En gros, 7 techniques de marketing digital qui ne font pas dans la dentelle en termes d’efficacité et de retour sur investissement. Cependant, armez-vous de patience : rien que la rédaction de cet article de blog de presque 2000 mots m’a pris environ 3 heures (entre recherches, rédaction du contenu, enrichissement sémantique et optimisation SEO). Mais croyez en vous, croyez en votre travail, vous ne le regretterez pas !

 

 

Minute papillon, ne partez pas si vite !

 

Vous avez besoin d'aide pour la rédaction de votre contenu web ? Pour développer votre stratégie de netlinking ? Contactez-moi pour en discuter !

 

Nouveaux clients : 7 techniques de webmarketing pour trouver des prospects gratuitement (ou presque)