Tout un chacun, opérant un minimum dans le domaine de l'Internet, est en mesure de connaitre les principales bases d'optimisation du contenu rédactionnel de son site web. Et vous, vous connaissez les vôtres ?



Les balises que tout rédacteur web Google doit connaitre

Beaucoup assimile le travail de rédacteur en ligne à celui d'écrivain public. Il n'en est rien ! Pour cela, vous avez besoin de connaitre quelques règles élémentaires : une bonne dose d'imagination et d'esprit créatif pour la rédaction de vos textes Internet, une connaissance minime du code HTML et une touche de savoir-faire dans l'optimisation SEO.


Bien que la qualité première d'un bon concepteur rédactionnel Internet soit de pouvoir retranscrire l'information avec une certaine tonalité et une richesse sémantique, le travail se rapproche étonnament d'un référenceur : il devient un rédacteur google ! C'est pourquoi il lui est essentiel d'assimiler les bases fondamentales en matière d'optimisation rédactionnelle pour le référencement naturel.


La balise TITLE

Constituée d'environ 60 caractères, c'est celle qui se situe dans la barre de lancement et apparait dans les résultats Google, tout en haut de l'écran. Unique, elle traduit en une seule phrase le contenu de votre page web. Pensez évidemment à l'optimiser, en insérant des mots clés. Evitez toutefois de procéder à une énumération : trop de SEO tue le SEO.


Exemple : Hôtel 3 étoiles avec piscine chauffée sur Montauban (51 caractères espaces compris)


A éviter : Hôtel 3 étoiles, hôtel luxe, hôtel grand standing, hôtel Montauban


La méta description

Composée de 160 caractères maximum, c'est celle qui se situe en dessous du titre de votre site web lorsque s'affichent les résultats du moteur de recherche. Inutile de vous lancer dans une rédaction web optimisée : elle ne jouera guère sur le référencement de votre site, mais confèrera une certaine pertinence à votre site web aux yeux des internautes.


Exemple : L'hôtel Le Quetzal, situé à Montauban, vous offre confort et sérénité, le tout dans une ambiance chaleureuse et unique. Venez profiter de notre piscine privée !

 

 

La structure organisationnelle de votre page web

Tout journaliste en ligne utilise des titres et des sous-titres pour structurer son texte. Un rédacteur de contenu web utilisera la même méthode, mais en pensant SEO ! C'est-à-dire que tous ses titres s'appelleront des balises Hn : H1 pour le titre principal, H2 pour les titres de paragraphes, H3 pour les sous-titres.

Ces trois balises suffisent amplement pour l'optimisation de votre référencement naturel. Inutile d'en abuser !



La rédaction de votre contenu Internet passe par le titre

Aujourd'hui, il faut savoir que 90% des recherches effectuées sur Internet passent par Google. Nous vous conseillons donc d'optimiser votre contenu web en fonction des attentes de ce cher moteur de recherches. Et Google est exigeant !


La première étape, lors de la construction du contenu rédactionnel de vos textes web, est de privilégier le titre, ou H1. Préférez un titre court (entre 60 et 80 caractères) en essayant de placer un mot clé efficace et pertinent. En effet, il s'avère que le poids de ce mot est multiplié par dix lorsque les robots de moteurs de recherche analyse votre site.



La balise H1 : le titre de votre article

Cette fois-ci, vous allez devoir opérer d'une autre façon, tout en pensant à otpimiser le titre. Un rédacteur de contenu en ligne saura quels moyens mettre en place pour rendre votre accroche pertinente aux "yeux" des moteurs de recherche.

Beaucoup pensent qu'insérer du mot clé à tout va est la meilleure solution. Sachez que Google réagit comme un internaute lamdba, c'est-à-dire qu'il reconnaitra la supercherie ! Préférez l'utilisation de co-occurences.



Les balises H2 : les titres de vos paragraphes

Ecrire pour le net nécessite de structurer vos articles (ou vos pages) comme un journaliste web le ferait, de façon à proposer différents niveaux de lecture, et ainsi faciliter la lecture à l'écran. Mais c'est aussi un excellent moyen d'insérer quelques nouveaux mots clés pertinents.



Les paragraphes : des objectifs importants

C'est à présent que tout se joue. Vos qualités rédactionnelles vont être mises à rude épreuve, mais vous allez en plus devoir connaitre les ficelles pour mettre en place un référencement discret mais performant. Deux liens sont nécessaires par paragraphe : un lien vers la page cible, et un lien externe. Tout bon rédacteur de contenu pensera également à insérer un mot clé (n'en abusez pas), et une co-occurence.


Les bases sont là, vous n'avez plus qu'à vous lancer vers votre destin de rédacteur internet freelance !

 

 

Des enjeux également pour votre réputation sur Internet

Soigner sa réputation n'est pas un enjeu exclusivement réservé au monde physique. Dans l'univers virtuel d'Internet, l'image que l'on reflète peut être porteuse de bonnes opportunités, ou au contraire, s'avérer considérablement destructive.


Dans un premier temps, se faire connaitre sur la toile est un challenge de tous les jours. Pour surfer sur la vague de la notoriété, rien de tel qu'une série d'articles sur divers blogs, ou encore créer des communiqués de presse, et sponsoriser un métier, une marque, un produit ou un évènement.


La seconde étape est née grâce à l'essor et l'explosion des réseaux sociaux, avec en tête de liste Facebook, suivi de très près par Twitter. Apparaitre et animer ce type de média est un excellent moyen de s'affirmer, et de se donner l'image d'une entreprise jeune et proche de ses clients.

 


Populariser votre page web : les astuces

Avec la fulgurante expansion des nouveaux moyens de communication sur le web, de nouveaux métiers ont fait leur apparition, notamment celui de rédacteur web ou community manager. L'enjeu de telles professions est primordial : il s'accorde parfaitement avec les nouvelles habitudes de consommation actuelles.


Ainsi, un rédacteur web va pouvoir gérer pour vous votre image sur le net, en tenant particulièrement compte de l'utilisation des réseaux sociaux. Etre à l'écoute de vos clients, répondre en temps réel, satisfaire les questions des internautes, et surtout "tuer dans l'oeuf" une mauvaise critique qui pourrait désagréablement faire de l'ombre à votre entreprise : ce sont les missions d'un rédacteur Facebook !


Construire son site web n'est pas une mince affaire. Posséder des compétences en CSS et PHP ne suffit pas forcément : il faut aussi faire preuve de connaissance en référencement naturel. Les méthodes sont diverses, mais une en particulier doit attirer votre attention : la rédaction des textes Internet de votre site.


 

Les petits plus : insertion de mots clés et backlinks

Même si le poids n'est pas aussi élevé que celui situé dans le titre,  Google est friand des mots clés placés dans le corps  du texte. La façon de les optimiser va ensuite déterminer le degré de pertinence auprès des moteurs de recherche : autant pour le  lecteur que pour Google & Compagnie, vous devez mettre en avant votre mot clé.


Pour cela, trois façons de faire s'offrent à vous. Vous pouvez soit le mettre en gras, ou encore mieux, coller un lien URL qui renvoie soit à une page interne, soit un site externe. Interagir de cette manière sur votre rédaction Internet vous permettra de multiplier par deux (voire par trois !) le poids du mot clé.

 

 

Bien penser à renommer l'URL

N'oubliez jamais de modifier le lien de la page sur laquelle vous venez de créer le contenu web de votre site ! Vous pourrez souvent constater, au travers de votre navigation sur la toile, le nombre de sites e-commerce qui affichent des liens incompréhensibles, du type : http://www.nom-de-domaine.com/index.php?option=com_virtuemart&Itemid=125.


Il est clair que Google déteste ça ! Nous vous conseillerons plutôt de renommer l'URL de cette façon : http://www.nom-de-domaine.com/redacteur-web-en-ligne/

Et si votre nom de domaine s'appelle redaction-fiche-produit par exemple, autant dire que le poids de votre URL est conséquent (15 fois plus qu'un simple mot clé dans le texte) !

Rédaction web : tout savoir sur le référencement d’une page web