Dans notre société de communication tous azimuts, prendre la parole en public avec naturel et aisance reste un fondamental, indispensable à votre crédibilité et à votre performance. Que ce soit dans l’univers professionnel, associatif ou simplement relationnel, savoir parler face à un auditoire libère l’expression de vos compétences et décuple votre force de conviction : autant de bonnes raisons pour mettre tous les atouts de votre côté !

PRENDRE LA PAROLE EN PUBLIC : LES DIFFICULTÉS À SURMONTER

Trac, regard des autres, maîtrise de son sujet en situation d’échanges imprévisibles, capacité de réaction aux questions et aux éventuelles objections… autant de problématiques inhérentes à toute prise de parole publique. Aucun orateur novice ou plus expérimenté n’est égal à un autre pour surmonter ces obstacles. La gestion de ce type de difficulté est pourtant essentielle à la clarté de votre communication, à sa pertinence et à son efficacité.

Certains ont le don d’une parole naturellement fluide et convaincante. Cela s’appelle le charisme, qui n’est pas donné à tout le monde. Pour la majorité, un effort préalable de préparation à la prestation est nécessaire, chaque prise de parole constituant un jalon, une expérience supplémentaire dont bénéficiera la suivante.

Quelques astuces vous permettront de vous tirer de la plupart des mauvais pas, voire de retourner à votre avantage une situation a priori délicate.

Et, pour les plus exigeants, une vérité incontournable s’impose : bien parler en public, cela s’apprend.

QUATRE ASTUCES POUR UNE PRISE DE PAROLE PUBLIQUE RÉUSSIE

  1. Avant de vous lancer dans l’arène : répétez !

Aucun comédien n’entre en scène sans avoir répété à de multiples reprises. Prendre la parole en public répond aux mêmes exigences, ne serait-ce que par simple respect de votre auditoire. Des répétitions vous permettront de mieux gérer votre timing, de corriger les éventuelles longueurs ou lacunes de votre exposé, et, surtout, d’éviter le stress du plongeon dans l’inconnu.

  1. Les notes : une roue de secours indispensable

Vous pensez tout avoir dans la tête ? Même si vous maîtrisez parfaitement votre sujet, des notes concises et bien organisées vous permettront de retrouver la mémoire, parfois prise en défaut à cause du trac, mais aussi de rebondir en cas de questions ou de demandes de précisions. À condition bien sûr de les utiliser de manière naturelle, sans donner l’impression de simplement lire votre texte.

  1. Un registre de langue adapté

Vous ne parlez pas tout seul, mais à un auditoire. Votre message sera d’autant mieux reçu que vous utiliserez un vocabulaire et un niveau de langue conformes aux habitudes de votre public et à ses attentes dans le cadre du sujet traité.

  1. Rythme et mouvement, les secrets d’une communication vivante

Un orateur trop statique, un discours monocorde, sans relief, suscitent très rapidement la perte d’attention. N’hésitez pas à bouger, à faire une légère pause après un temps fort, à relancer l’intérêt pas des gestes appropriés. Sans excès, bien sûr, tout est dans la mesure. Vous y gagnerez en présence et en confiance.

POUR ALLER PLUS LOIN : SE FORMER À LA PRISE DE PAROLE

Si quelques astuces de bon sens vous permettront de prendre occasionnellement la parole sans trembler sous le poids du stress, une formation sérieuse vous offrira en outre les conditions d’une performance durable, garante de l’efficacité de votre communication orale. Travail sur le débit et la tonalité de la voix, complémentarité du verbe et de la gestuelle, harmonie de la forme et du contenu, sont, parmi d’autres, autant de compétences que vous pourrez approfondir grâce à des prestataires tels que Beauparleur.com ou autres formateurs spécialisés.

Prise de parole en public : quelques astuces pour être à l’aise