Que s’est-il passé pour qu’un tel engouement se créé autour du référencement naturel depuis ces dernières années ? En un mot, Google ! Ces derniers temps, le célèbre moteur de recherche a corrigé sa façon de faire, et positionne les pages d’un site web en fonction de la pertinence du contenu web par exemple.

 

 

Le contexte du référencement naturel

En remontant une dizaine d’années en dernière, le référencement naturel avait l’aspect d’un jeu que se partageaient les quelques dizaines d’initiés de l’époque. Aujourd’hui, le phénomène Google a explosé ! Yahoo, Bing et Compagnie ont désormais un sacré retard à rattraper face au monopole du célèbre moteur de recherche. Depuis qu’il est devenu LA référence, il répond à 90% des requêtes effectuées sur le web.

 

Ainsi, Google en a profité pour revoir ses critères de positionnement d’un site web. Le contenu web en fait partie intégrante, mais également la notoriété des pages et le comportement des internautes. Viennent ensuite les différents types de données, telles que les images, vidéos, sitemap, etc.).

 

La richesse du contenu web pour une meilleure indexation

 

Face au nombre de sites optimisés pour le référencement naturel, il faut que vous graviez dans un coin de votre tête, la consigne suivante :

 

  • Créer un site web utilie et riche en informations, avec des pages présentant un contenu web rédigé de manière pertinente et caire.

 

En résumé : contenu, contenu et encore contenu web !

 

Mais attention : une fois votre site Internet rédigé, il ne suffit pas d’attendre et de rester sur ses acquis. Vous allez devoir l’actualiser fréquemment, conserver les pages qui bénéficient d’un bon référencement et écrire de nouveaux articles afin d’ajouter du contenu frais. Google en est friand !

 

L’intérêt du contenu rédactionnel pour les internautes

 

Pourquoi Google nous demande-t-il autant d’investissement rédactionnel ? La réponse est évidente, et en tant que consommateur avant tout, nous avons tous les mêmes attentes : nous voulons des informations !

 

Rien de plus frustrant qu’un site web qui propulse des pop-up toutes les deux secondes, d’une boutique en ligne qui ne décrit pas ses produits ou d’un site institutionnel qui ne donne pas de réels renseignements.

 

Un conseil : imprégnez-vous de ce que font vos concurrents, et ne faites PAS la même chose. Inutile de reprendre un texte pour le réécrire, la valeur ajoutée sera nulle ! Et la pertinence de votre contenu web reste de mise. N’oubliez pas qu’un internaute qui ne trouve pas ce qu’il cherche, ira facilement voir ailleurs.

 

Comment optimiser les textes de son site Internet ?

 

Vous allez devoir adopter une stratégie de netlinking, c’est-à-dire relier votre contenu web au reste du net. En effet, la notoriété d’un site se mesure au nombre de liens externes qui renvoient vers votre site, mais aussi l’inverse.

 

Lorsque vous rédigez un article, pensez toujours à jouer avec les liens internes (qui envoie l’internaute sur une autre page de votre site) et les liens externes (qui envoie l’internaute vers un autre site différent du vôtre mais appartenant au même champ sémantique).

 

  • Exemple : vous possédez une boutique en ligne spécialisée dans les déguisements. Votre lien externe devra donc diriger l’internaute sur un site qui lui apportera des informations supplémentaires, comme le site du fournisseur, un blog ou même une vidéo Youtube !

 

N’oubliez jamais qu’un backlink provenant d’un site web sans rapport avec votre activité est considéré par Google comme non naturel. Et là, attention aux sanctions ! Dernière chose : Andre Weyher, ancien salarié Google de l’équipe de lutte contre le spamdexing, l’affirme… Les inscriptions sur annuaires ne sont pas un motif de sanctions ! Il suffit de bien choisir ses catégories et d’insérer un lien retour sur votre site.

 

Mes conseils pour optimiser votre balise TITLE

 

Malgré vos efforts, votre site web ne décolle pas ? Depuis Panda, le contenu éditorial joue un rôle important dans le référencement naturel. Deux solutions : faire appel à un rédacteur web SEO et optimiser la balise TITLE.

 

L’intérêt de la balise TITLE

 

Attention, il ne s’agit pas du titre de l’article, comme beaucoup de personnes débutantes pourraient le penser. En effet, il s’agit de la phrase qui s’affiche en haut de votre site, dans la barre de titre du navigateur.

 

Optimiser la balise TITLE (à ne pas confondre avec une balise méta, puisqu’elle n’en est pas une) est une étape importante dans le processus de référencement naturel de votre site web.

 

Pour être plus précis, c’est le titre qui s’affichera dans les pages de résultats de recherche :

 

Un rédacteur web SEO pour optimiser la balise TITLE
www.redacteur-contenu-web.com/optimiser-balise-title
Optimiser la balise TITLE est la première chose que vous devez savoir maitriser. Mais où la remplir ? Comment l’optimiser ? Suivez les conseils d’un rédacteur web SEO !

 

Elle est donc indispensable, autant pour l’internaute que pour les robots Google.

 

Comment rédiger une bonne balise TITLE ?

 

Dans un premier temps, il est primordial d’éviter une répétition de votre balise TITLE sur l’ensemble de vos pages web. Tout rédacteur web SEO vous le dira : l’intérêt de la balise TITLE, c’est de pouvoir varier les mots clés ! La diversité est donc la voie à emprunter. Essayer de travailler un mot clé différent pour chacune de vos page (pensez aussi à l’intégrer dans le texte, avec une densité de 2 à 3%).

 

En termes de longueur, il est préconisé de se limiter à 70 caractères. Si vous dépassez, pas d’inquiétude : votre référencement n’en sera pas pour autant sanctionné. Il s’agit surtout d’une limite afin que votre titre s’affiche entièrement dans la page de résultat de recherche. Lorsque vous faites appel à un rédacteur web SEO, ce dernier vous rédige généralement la balise TITLE en même temps que votre page. C’est son métier !

 

Où remplir la balise TITLE ?

 

Optimiser la balise TITLE est simple : elle est toujours située dans l’entête HTML de la page. En effet, elle s’affiche à un endroit bien particulier (dans la barre de titre du navigateur – sauf sur Google Chrome).

 

Cependant, une agence de création site web ou un rédacteur web SEO a souvent l’habitude de travailler avec des CMS tels que WordPress ou Jomla. Optimiser la balise TITLE devient alors très simple, puisqu’un champ est prévu à cet effet.

Exemple :

Un dernier conseil : préférez placer votre mot clé principal au début du titre, plutôt qu’à la fin !

 

Vous souhaitez trouver un rédacteur web pour vous aider ?

 

Avec le nombre de professionnels présents sur la toile, il devient de plus en plus difficile de trouver un rédacteur web freelance possédant de bonnes connaissances SEO. Grâce à nos conseils, optimisez vos recherches et faites appel à celui qui vous correspond !

 

1 – Référez-vous à son positionnement web

 

La compétence première d’un bon rédacteur web, c’est sa connaissance du monde SEO et tout ce qui l’entoure ! Lorsque vous faites appel aux services d’un tel professionnel, votre demande est motivée par une certaine envie de vous installer dans les petits papiers de notre célèbre moteur de recherche, Google.

 

Avec sa prestation, vous allez non seulement redorer votre blason rédactionnel, mais vous allez en plus acquérir une certaine crédibilité auprès des googlebots : votre contenu optimisé SEO aura alors toutes les chances de vous faire grimper en haut des marche du podium. Mais pour accéder à cette réussite, il faut déjà que le rédacteur web freelance sache le faire (ce qui n’est pas le cas de tous). Regardez donc sa position dans les résultats : c’est la meilleure des références !

 

2 – Évitez les liens commerciaux

 

Comme indiqué ci-dessus, l’intérêt premier qui motive votre raison de trouver un bon rédacteur web, c’est sa capacité à travailler votre référencement éditorial en vue de ressortir sur les résultats de moteurs de recherche.

 

Si vous êtes tenté de cliquer sur un lien présent dans les Adwords (encadré jaune en haut de la page de résultats), pensez donc à regarder également son positionnement en dessous de celui-ci : ce sont ceux qui ont bien travaillé leur référencement naturel. Inutile donc de faire appel à un rédacteur web freelance présent dans ces liens commerciaux si vous ne le trouvez pas en dessous. Il s’agira juste d’une personne qui a payé pour ressortir premier (vous pouvez le faire vous-même !).

 

3 – Vous fier à ses références

 

Un bon rédacteur web, c’est un homme de terrain qui a su se qualifier aux yeux des e-entreprises. Et pour se faire, rien de tel que des références honnêtes et sincères. Il est inutile de se fier à la quantité de site web pour lesquels il a travaillé : il suffit seulement d’aller jeter un coup d’oeil à quelques un, et de savoir si son style rédactionnel vous convient.

 

Sachez cependant qu’un rédacteur web freelance sait écrire pour tous les domaines d’activité ! Si vous ne trouvez pas d’onglet présentant ses réalisations, il est peut-être bon de vous orienter vers un autre site de rédaction web.

 

4 – Restez en France pour trouver un rédacteur web freelance

 

Pour ce conseil, n’y voyez point d’allusion négative à l’encontre de nos collègues étrangers, souvent situés à Madagascar, au Maroc ou en Tunisie, et qui peuvent vous rédiger un contenu pour une somme frôlant la dérision (en raison du niveau de vie).

 

Cependant, en faisant appel à un rédacteur web freelance localisé en France, vous aurez de grandes chances de voir votre besoin se préciser : maitrise de la culture française, des techniques de langues (grammaire, orthographe, syntaxe), influences littéraires et pratique du SEO à la française (elle diffère en fonction des pays, comme le SEO allemand).

 

5 – Évitez les plateformes de rédaction web

 

Avec la popularisation des sites de rédaction web, des petits malins se sont dits qu’il serait peut-être sympa de tirer les prix vers le bas, en proposant aux clients un rédacteur web freelance « pas cher », noyé dans une masse d’autres rédacteurs, tous réunis au sein d’une même plateforme. Le hic : vous n’avez pas de rédacteur unique.

 

Votre projet est proposé à une multitude de rédacteurs lowcost, qui ne chercheront pas forcément à répondre à votre besoin, mais à celui de la plateforme par laquelle vous serez passé.
Eh oui, trouver un bon rédacteur web n’est pas forcément facile !

Contenus web : mes conseils pour optimiser votre référencement éditorial